Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 00:00

 

 Je me suis éloigné de moi,

mais plus encore de mon absence.

-

Je me suis éloigné du collier de couleurs

que portent les hommes quand ils oublient,

de la voix qui se noie

dans l'eau innocente de mon verre,

de la lune détenue dans le temple,

des mots neutres comme la craie,

du coeur rôdant sur le gravier.

-

Je me suis éloigné de tout,

mais plus encore de son absence.

-

Et ensuite j'ai vécu

plus proche de la vie. 

 

Roberto JUARROZ (Argentine, 1925-1995)

Extrait de Poésie verticale

(Les cahiers de Royaumont, 1988)

Partager cet article

Repost 0
Published by Roberto JUARROZ - dans Au fil des pages
commenter cet article

commentaires