Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 17:43

Je m'aperçois que toute bavarde que je suis, il y a une chose que je voulais dire et qui m'a échappé.

L'arrivée des enfants dans notre vie, trois enfants tout de même, a tout changé, tout chamboulé. Mais en même temps, ce changement s'est fait dans la douceur, dans la joie, peu à peu, avec un rythme de vie de plus en plus speed et en même temps de plus en plus de joies, un amour démultiplié.
Cette vie, c'est notre choix, et même si c'est parfois difficile, même si c'est souvent un challenge, c'est aussi une source de fierté incomparable. Pourtant, j'ai souvent l'impression que notre entourage nous perçoit bizarrement, en tous cas différemment de ce que nous sommes.
Les gens sont étonnés, ébahis, soucieux, dubitatifs. Et ils reportent sur nous tous ces sentiments relativement négatifs. C'est désagréable, et ça nous fait parfois de la peine.  Evidemment, on nous dit aussi : "C'est génial ! C'est extraordinaire ! Vos enfants sont superbes, etc." Mais ce qui revient le plus souvent, c'est : "Mais comment vous faites ? C'est pas trop dur ? C'est beaucoup trois, non ?"

Et j'avoue que j'en ai un peu marre ...

Oui on a trois enfants, oui nous les avons voulus, oui nous sommes heureux avec notre grande famille. Oui nous sommes fatigués, oui nous accpeterions volontiers qu'on nous aide un peu, mais oui aussi nous avons des joies immenses, des bonheurs incommensurables. Et aucun regret !

La vie à cinq, c'est assez facile en somme. Parce qu'on ne passe pas de deux à cinq du jour au lendemain ... On s'habitue, on s'organise, on apprend. Le plus difficile finalement, c'est sans doute ce regard porté sur nous. La famille qui ne nous invite plus, très proches mis à part. Les amis qui préfèrent nous voir sans nos enfants alors même que sans nos enfants, nous ne sommes pas nous-mêmes ! Parfois je m'interroge sur ce que nous représentons pour eux, sur la perception tronquée qu'ils ont de nous.
Soit en idéalisant ce que nous sommes, soit au contraire en nous renvoyant une image négative de crainte et d'incompréhension mêlées.

C'est assez bizarre ...

Je n'ai pas trop envie de comprendre, après tout, ce n'est pas à moi de chercher à comprendre le pourquoi de ces angoisses qui ne sont pas les nôtres. Et j'en ai un peu assez de devoir me tronquer pour voir certains de mes amis. Car ces amis là, en fait, ils ne voient qu'une partie de moi. Mais moi, j'ai changé. 

Je n'arrive pas à exprimer très clairement ce que je ressens. 

Je suis peinée lorsqu'on pour m'inviter, on me demande avec insistance si j'ai la possibilité de "faire garder" mes enfants. Je suis peinée de voir que certains qui étaient proches sont devenus des étrangers. Je suis peinée de devoir reconnaître que l'image que les autres ont de nous est si ... faussée. Et en même temps, j'ai la ferme résolution de ne pas mettre d'énergie dans ce combat vain. De profiter de ce que j'ai, de ceux qui nous entourent, marmaille comprise. De ne pas chercher à justifier un choix de vie qui n'a pas à l'être.

Aujourd'hui, j'ai envie de privilégier ceux de mes proches qui veulent de moi telle que je suis aujourd'hui, seule ou à cinq, en me laissant choisir, en nous respectant, Superpapa et moi, tels que nous sommes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Clém 15/10/2007 22:28

Bonsoir,Quand j'ai lu votre article, je m'y suis retrouvée complétement . J'ai trois enfants adorables mais une vie amicale très ralentie... c'est la première fois que je laisse un commentaire sur votre blog très sympatique. Je suis tombée dessus par hasard il y a un an à peu près. Mes bébés étaient tous petits et je cherchais des infos sur le portage des bébés en écharpe... La Zoyeuse vie est dès lors dans mes favoris. J'ai essayé le gel douche au savon d'alep  et la lotion nettoyante pour les fesses de mes bébés. Depuis je fabrique aussi mes produits cosmétiques, et je n'utilise plus que des lingettes bio. Ecolo dans l'âme, je tente de m'améliorer de jours en jours...Un grand merci pour votre blog. Je continuerai à vous lire avec attention.Clémentine

youkou 24/09/2007 14:13

DE RIEN :D

claudie 21/09/2007 18:30

ah ben c'est ce que je ressens aussi, moé avé mes 3 loulous. On me dit à longueur de temps : que vous avez du courage, c'est beaucoup de travail et travailler en plus et coudre et tenir la maison ! Et pour les vacances vous faites comment ?Je suis même devenue un phénomène de foire qu'on affiche au boulot ! J'attends mon quatrième !!! Q???? quel courage quand même ! et je suis jeune en plus (faut avoir 40 ans pour vouloir un 4ème ??? n'a toujours pas compris là ! ) !!!!Pour les ami(e)s ... je pense qu'on les a bien choisis car nous étions (euh là on est un peu loin 9 heures de routes c'est trop) les bienvenues et eux aussi ! Au jour de l'an nos amis sont venus passer une semaine à la maison avec leurs 3 enfants : on était 10 et c'était génial ! Par contre ma voisine qui nous a invité sans nos enfants et sort toujours sans ses enfants ... on n'ira pas chez elle sans eux !  et quand on me demande de venir sans ma progéniture ou sans Petitmari je reste tcheu mé ! NOn mais !Mais ce qui m'énnerve le plus c'est que je me sens en marge de la société dans le regard des autres, comme si j'étais complettement folle et désorganisée, que j'étais une marginale. Alors que je suis quelqu'un de normal, c'est propre chez moi, bien rangé parfois, on mange à notre faim, les enfants travaillent bien à l'école et me semblent équilibrés ... mais je sais pas toujours ce regard ... c'est dure à expliquer ...Allez t'en fais pas ceux qui restent sont ceux sur qui on peut vraiment compter !Bisesclaudie.

Les Superzhéros 21/09/2007 22:04

Merci beaucoup pour tous vos commentaires passionnés et passionnants. J'ai un plaisir fou à tous vous lire, à me retrouver dans vos mots, et à me sentir moins seule, moins bécasse avec mes états d'âme ...Encore merci à tous, vraiment :D !!!

laurent 16/09/2007 22:48

Il m'a ému cet article parce que je m'y retrouve aussi...
Ma femme et moi avons trois enfants également. Et des amis qu'on ne voit plus idem...Pas qu'ils ne veulent plus de nous, mais qu'on ne peut plus suivre forcemment toujours pour les sorties, les concerts, les virées.... Les trois loulous ne tiennent pas toujours le coup ou bien, on ne peut pas toujours les faire garder...Et petit à petit, l'écart se creuse avec des amis qui n'ont pas d'enfants...
De meme, les tres rares fois où on appelle à l'aide pour les faire garder, et bien...Hmmm....on se croirait en plein milieu du sahara....Pas beaucoup de réponses...Je sais, trois c'est du boulot, mais par ex, ca fait SIX MOIS qu'on voudrait se faire un we en Alsace en couple, tranquille, parce qu'on aime bien la région....Et ben, personne ne se propose malgré nos appels du pied bien répétés !

Voila je comprends et je réagis comme vous : c'est notre vie, c'est tout c'est comme ça, on les aime nos loulous, et ceux qui ça dérange, ma foi.... Et bien ca permettra de faire le tri entre les vrais amis et les autres...
Bonne continuation

:0014:Tit Bouchon 14/09/2007 15:11

Oh la la supermama... Comme je te comprends !!! En fait, en lisant ton article, j'en ai eu des frissons car, c'est exactement ce que j'ai vécu pdt mes vacances... Nous étions au mariage de mon beau-frère et il y avait de très bons amis a moi que je n'avais pas vu en fiesta depuis que nous avons nos trois enfants... Déja, je nous trouvais différents des autres membres de ma belle famille (nous avons fait le choix d'avoir un troisième enfants alors qu'ils trouvaient que deux, c'était bien suffisant)Mais là, pour le première fois, j'ai sentit cet écart pour de vrai ...Nous n'étions que des parents et plus de adultes... (Quelle différence...)Et ben TANT PIS !!! Et Mer*e a tous ceux que ça embète...Et moi aussi, je souhaite me retrouver avec des gens normeaux, qui nous accèpetent comme l'on est c'est a dire en famille !!!Alors, voila, supermama, si un jour, tu viens dans le Finistère, tu es la bienvenue avec toute ta p'tite famille !!!PLeins de bises anti_bug_fck