Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 13:02
J'ai beaucoup hésité, beaucoup cherché, et finalement, j'ai enfin trouvé LE tatoueur dont je rêvais.
3h de travail dessus, et pour ne rien cacher, j'ai eu mal. Mais comme on dit, il faut souffrir pour être beau ...

Tatooblog.jpg


Je suis hyper content du résultat. Il va falloir encore attendre quelques semaines avant de voir le résultat final, mais je ne regrette pas.

L'image “http://biomama.free.fr/New%20design%20blog/SUPERPAPA.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Superpapa - dans Supermama s'enflamme
commenter cet article

commentaires

jean -marc 06/10/2007 12:15

BonjourJe découvre ton joli blog et la zoyeuse vie qui va avec .Super tatoo , je pense un jour m'en faire un ,mais comme c'est pour la vie j'attend de bien choisir celui qui finara avec moi.Bon we à toute votre petite famille.Amicalement

Angèle 05/10/2007 23:50

3 heures ?...Petit joueur va, pffff !!!et le tribal, c'est deux couches si ton tatoueur est un bon, gniark, gniark, gniark !!!Très bo en tout cas et bien fait en plus et sur une belle épaule virile, ce qui ne gâche rien ;)j'adore le com de PapyGuy : quand offres-tu de la lecture pour les longues soirées d'hiver à Madame ????

PapyGuy 05/10/2007 22:31

Olivier aurait pu faire les tatouages du spectateur lors du sketch de Pierre DAC, d'un coté la cueillette des olives en haute Provence et de l'autre coté la prise de la smala d'ABD-EL-KADER par les troupes du duc d'AUMALE en 1843.

Marietoune 05/10/2007 21:13

 Waouh!Papatoune est trop jaloux, pour la peine il va se faire tatouer un dessin de Lolitoune, et on va voir qui va faire le malin après...

Thygo 05/10/2007 19:15

Je trouve ce tatouage très beau. D'autant plus que l'endroit me parait bien choisi. Il n'est pas au vu et au su de chacun (sauf à la plage)  mais il existe, peut être aperçu dans le baillement d'une chemise et fait parti d'un certain charme. C'est un garçon désespérement éthéro (pauvre de moi) qui le dit.