Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 12:36

Pfff, ça fait un bon moment que je me secoue pour publier à nouveau quelque chose de potable, et même si le temps n'est pas au jardinage, j'avais très envie de partager ce chouette projet de spirale, que nous avons mis en place dans notre jardin quelques semaines après notre déménagement, en juin 2010.

Comme d'habitude quand l'envie me prend, c'était tout sauf le moment de jardiner, et en même temps le moment idéal : on saturait des travaux, on avait besoin de faire quelque chose de joli, de prendre l'air, et d'avancer dans le défrichage/aménagement de notre gigantesque terrain ;-).

Et comme d'habitude là aussi, sans rechigner, Superpapa a été de la partie, malgré l'idée un peu étrange que je lui soumettais : fabriquer une spirale aromatique, également appellée spirale à insectes, pour y loger nos plantes aromatiques et autres fleurs mellifères (appréciées par les abeilles). Je n'ai évidemment pas eu l'idée toute seule, c'est chez "la grande Raffa" que j'ai vu la première fois ce joli petit coin de jardin tournicotant : Article de Raffa sur la Spirale aromatique

En bref, il s'agit d'un petit parterre surélevé, construit comme une spirale, dans lequel on place et oriente les plantes aromatiques de façon à leur procurer la quantité idéale de soleil/eau.

Après potassage ardidon du sujet, et lecture des différents articles qui lui sont consacrés, j'ai donc dessiné au sol notre future spirale, fait un plan grossier de ce que j'allais y mettre, et nous voilà partis pour acheter des pavés pour en construire la structure. On aurait pu utiliser des pierres, mais celles que nous avons sont destinées à remonter un des murs du jardin, et à fabriquer un petit chemin (travaux été 2011 s'il y a des volontaires ! ...). Donc on a opté pour les pavés, en quantité puisque notre spirale fait pas loin de 2 mètres de diamètre.

En juin 2010 donc, Superpapa a fauché ce petit coin du jardin, déblayé et retourné la terre, puis aplati la zone, et c'est parti pour le jeu de construction !

Spirale aromatique blog 001

Après plusieurs heures de labeur où il m'a fallu dépacer 3 tonnes de pavés et les placer minutieusement un à un, j'ai rempli rempli la fond de la spirale de vieilles tuiles que nous avons cassées en morceaux pour bien drainer le bestio, et de terre du jardin que Superpapa a bien voulu me récupérer en creusant un gros trou dans un coin du jardin. Puis j'y ai planté les plantes ramenées de notre ancien jardin (de la lavande, des jolies plantes du voisin que le vent à transporté et fait pousser chez nous, notre vieille sauge toute pleine de vieux bois mort, du thym, du romarin, notre ciboulette fatiguée du voyage, du basilic, de l'estragon, du persil, notre vieille menthe maigrichonne et x fois rempotée/déplacée, de la verveine citronnée piquée à mon papa).

Quelques semaines plus tard, en juillet 2010, la spirale avait déjà incroyablement changé, et les plantes nous disaient combien elles étaient ravies :

Spirale aromatique blog 002

Vous remarquerez au centre les belles fleurs roses du voisin que j'ai récupérées ça et là dans l'herbe, replantées, et qui ont triplé de volume (je n'ai aucune idée de leur nom, alors si quelqu'un sait ...). Notre vieille sauge n'a jamais été aussi belle ni touffue, tout à poussé et s'est étalé. Les seules sacrifiées, les campanules totalement dévorées par les limaces, malgré tous nos efforts, mais nous avons fini par nous faire une raison : tout le reste étant épargné par les gourmandes déjà repues. Un petit abreuvoir pour les oiseaux s'est installé dans ce petit jardin odorant, et j'ai acheté des petites ardoises sur lesquelles notre Amélien a écrit consciencieusement le nom de chaque plante aromatique.

Spirale aromatique blog 003

L'été a passé, et notre plaisir toujours plus grand en voyant ce merveilleux petit endroit se développer. J'y ai ajouté des nouvelles plantes ramenées de chez mes parents, entre autres de l'aneth devenu gigantesque à la fin de l'automne. J'ai aussi mis un pailli de lin à la fois pour limiter l'arrosage et la pousse des herbes folles (terre du jardin oblige).

Voici notre spirale en septembre 2010 :

Spirale aromatique blog 004 Quelques nouvelles venues, comme la bourrache, découverte ça et là dans notre jardin par l'ami Toune venu nous rendre visite en juillet. Après avoir peu apprécié leur déplacement, les différents pieds replantés se sont développés avec autant de vigeur que le reste :

Spirale aromatique blog 006

Quel plaisir à chaque moment passé à la bichonner ...

Spirale aromatique blog 005

L'hiver et là, et j'espère qu'au printemps, la spirale aura supporté les longs mois passés sous la neige. On verra, on va apprendre mois après mois ce qui va bien, et ce qu'il faut éviter, mais pour le moment, ça a vraiment été un bonheur partagé par toute la famille !

Spirale aromatique blog 007

Merci Raffa !

Fiche technique sur ON PEUT LE FAIRE.COM

Partager cet article

Repost 0

commentaires

christelle galmard 14/11/2012 23:28


les jolies fleurs du voisin sont des coquelourdes..

tauph! 27/05/2012 18:28


Merci pour l'idée! Voici la notre:http://brikabroc.e-monsite.com/pages/le-jardin/la-spirale-aromatique.html

lalymanou 04/05/2012 13:39


c'est magnifique ! Du coup je suis curieuse de savoir comment a t elle supporté cet hiver 2011/2012.Merci

Titbouchon 22/04/2012 22:24


Dis voir, je voulais savoir comment elle allait ta spirale ?
J'ai des copines qui voudraient en faire une et qui se demmandait comment ça vieillissait.


Des bises

framboise isère 29/11/2011 19:45


joli!!!la puce aussi d'ailleurs!