Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2008 6 09 /02 /février /2008 10:01
Quel petit bijou que cette grande bande-dessinée ...
En attendant ma récap mensuelle qui n'est même plus trimestrielle (!), je vous invite à découvrir cette histoire tout en délicatesse et en émotion. 

undefined 

La petite Luce passe quelques jours de vacances chez son papy, et fait l'apprentissage de la mort à l'occasion du décès d'un voisin. Elle s'interroge, explore, s'inquiète, le tout du haut de son petit bout de bonne-femme. A côté de ses explorations pleines de fantaisie et de gravité à la fois, le grand-père va et vient, et le voisinage va avec : potins, querelles de clocher, amitiés, ...
Et puis la vie s'accélère, avec ses drames et ses grandes histoires d'amour ...
Le dessin de Springer ressemble assez à celui de Frederik Peeters, en moins épais. Le graphisme noir et blanc, souvent dépouillé, prend des ombres inquiétantes ou des reliefs veloutés, et l'humanité des personnages est vraiment exceptionnelle.
Si vous en avez l'occasion, ne ratez pas cette merveille.
Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Au fil des pages
commenter cet article
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 07:56
undefined
autoportrait strasbourgeois - février 2008

Notre grand est de plus en plus grand ...
11 ans aujourd'hui, un coeur tendre, un caractère facile, tout plein de fantaisie et en même temps assez sage, chien et chat avec sa soeur, super calin avec sa môman, une imagination incroyable, tétu et chiant juste quand il faut. Bref, on l'aime fort notre grand !
Ce matin, il sautait sur le lit de ses vieux en criant son nouvel âge, et moi je pensais à son arrivée 11 ans plus tôt, en train de me faire caca dessus  même pas encore sorti de mon ventre ...
Je suis tellement heureuse de ce grand dadet  !


Bon anniversaire Théophane !!!
Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Théophane raconte ...
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 12:27

Après une nuit agitée :

"Maman, j'ai fait un cauchemar !
Mon coeur il est tout mélangé ..."

L'image “http://biomama.free.fr/New%20design%20blog/Am%e9lien%20signature.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Amélien est un coquin !
commenter cet article
21 janvier 2008 1 21 /01 /janvier /2008 19:07
Hier dimanche, la petite Ophéline est née avec quelques jours d'avance.
3,190 kg, toute rose, toute ronde, arrivée dans la douceur et accueillie par les bras émus de ses parents, Fabienne et Thierry.

undefined
undefinedJ'ai eu le bonheur de la prendre tout contre moi, petit corps assoupi et chaud. Quelle merveille !
Cette vie nouvelle, hier dans le ventre de sa maman, aujourd'hui parmi nous.
Je suis extrêmement émue, comme à chaque fois, devant ce miracle inoui.

Nous vous embrassons très affectueusement tous les 3, et pensons fort à vous.

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Zoyeuse vie de famille !
commenter cet article
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 00:02
Même sans être fan de la dame, là franchement, c'est un festival de vannes croustillantes !

Source : émission «Vivement Dimanche» du 6 janvier 2008 - France 2
Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Blagounettes
commenter cet article
14 janvier 2008 1 14 /01 /janvier /2008 14:59
J'ai pris un long moment pour regarder cette conférence d'Isabelle Filliozat sur le thème de la relation parents-enfants à l'âge adulte :
"Je t'en veux, je t'aime ... ou comment réparer votre relation à vos parents ?" 
(conférence donnée le 18 novembre 2005 dans les Côtes d'Armor ).

undefined
Cette femme est merveilleuse, et si vous en avez la possiblité, je vous conseille vraiment de prendre le temps de la regarder. C'est d'abord une conteuse merveilleuse, pédagogue, sensible et sensée. C'est ensuite et surtout une thérapeute aguerrie, et son expérience est passionnante. Enfin, nous sommes tous et toutes l'enfant d'un parent. Et tous, nous avons des choses sur le coeur, dans le coeur, concernant cette relation à nos parents. Et cette conférence remue drôlement tout ça ... Surtout quand on est devenu parent à son tour !

Y en aurait des choses à dire ...

Isabelle Filliozat a écrit de nombreux ouvrages passionnants eux-aussi.

PS : merci les Materneuses pour le lien !
Repost 0
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 21:32

"-Maman, papa, j'ai perdu une dent ! Va falloir penser à prévenir la petite souris ...

Superpapa narquois :
- Non mais mon grand, t'es au courant : la petite souris, elle n'existe pas hein ... Donc la petite pièce, tu peux faire une croix dessus maintenant !

Réponse du fiston édenté :
- Ben si elle existe, et puis comme j'ai perdu une très grosse dent, elle va m'apporter une très grosse pièce !!! 

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Théophane raconte ...
commenter cet article
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 20:15
Spéciale dédicace à Magali, qui m'a gentiment rappellée à l'ordre !!! :D

 Bon, je publierai les lectures d'octobre-novembre plus tard ... Je ne suis pas contente de moi : j'avais décidé de m'astreindre à noter ce que je lis histoire d'en garder une trace, et depuis 3 mois, je ne trouve pas le temps nécessaire, et du coup j'en oublie ce que j'ai lu !
Pour décembre, une lecture m'a totalement happée, le Pelot qui ouvre cette récap. D'ailleurs, j'y ai aussi passé une partie de novembre ... et j'ai pas eu le temps de lire grand chose d'autre ... Mais bon, ça valait le coup !

Comme d'hab', ceux que ça saoûle, passez votre chemin ;o) !
-

Enorme :

C’est ainsi que les hommes vivent
de Pierre Pelot
(Le livre de poche, 2006)

Le roman court entre deux époques : Fin 1999, Lazare, écrivain et journaliste-voyageur, revient dans les Vosges sur les lieux de son enfance. Il a perdu la mémoire dans des circonstances troublantes, et cherche à comprendre ce qui lui est arrivé. Son enquête le conduit sur la piste de ses ancêtres. Au début du XVIIe siècle, dans les Vosges, Dolat, fils d'une paysanne brûlée pour sorcellerie, est recueilli par des religieuses. Sa « marraine », Apolline, une demoiselle de la noblesse, devient sa maîtresse et l’implique dans des intrigues qui provoquent leur fuite. Apolline et Dolat, ou la cavale d'un amour intemporel au milieu du chaos du monde.

Une saga refilée par mon Angèle préférée, qui m'a nécessité deux bons mois de lecture : longtemps reniflée, contournée, évitée, avant d’être enfin engloutie … Que de difficulté pour venir à bout de cet énorme livre, énorme dans tous les sens du terme. 1300 pages magnifiques, terrifiantes, envoûtantes, d’une rare difficulté, comme l’ascension d’une montagne hostile et magnifique. La langue, quelle langue ! Français du XVIIème, patois vosgien, descriptions et aventures humaines foisonnantes et terribles. ENORME !

-----------------------------


Magique et délicat :


Le târ de mon père
de Yasmine Ghata
(Fayard, 2007)

Récit à plusieurs voix, autour d’un père musicien acariâtre et obsédé par la perfection de son art, et de deux fils qui, après sa mort, cherchent à échapper à son emprise étouffante, et à comprendre pourquoi son instrument de musique favori refuse obstinément de se laisser dompter.

Court roman d’une extrême délicatesse. Les différents personnages, fils, mère, prennent la parole et racontent chacun leur tour un bout d’histoire, comme pour mieux emporter le lecteur dans ce troublant récit. Magie, poésie, amour, folie, obsession, quête d’identité. En une petite centaine de pages, l’auteure emporte et bouleverse le lecteur ravi.

-----------------------------


Tendresse amoureuse de l'homme :


Toutes ces vies qu’on abandonne
de Virginie Ollagnier
(Liana Levi, 2007)

Décembre 1918 en France, l’Armistice a été signé et les soldats rentrent du front, meurtris dans leur corps et dans leur tête. Claire, une jeune fille qui se prépare à devenir religieuse, les soigne dans un service psy, qui accueille un inconnu étrangement inconscient. Claire passe beaucoup de temps à tenter de le ramener à la vie, et s’interroge en parallèle sur sa vocation.

Des faux airs du Patient anglais pour ce récit qui parle d’humanité, de vie et de mort. Le quotidien de la jeune infirmière alterne avec les réminiscences du soldat inconscient, souvenirs heureux ou tragiques, qui rythment son retour progressif à la vie. Un beau récit attachant.

-----------------------------


Quand la BD nous dit le monde qu'on ignore :


Chroniques birmanes
de Guy Delisle
(Shampooing, 2007)

 
Après ses deux précédents recueil, Shenzen et Pyong-Yang, Guy Delisle est cette fois parti avec sa compagne en Birmanie, et retranscrit son quotidien  dans cette dictature militaire terrifiante.

J’avais beaucoup aimé les deux précédents livres de Delisle, son coup de crayon carré, dépouillé et en même temps très expressif. J’apprécie aussi sa façon de se mettre en scène, et de témoigner de son expérience d’expatrié dans un pays dont on sait souvent peu de choses. La description de la Birmanie est pleine de paradoxes, d’humanité et d’absurdité à la fois, et on s’attache à chaque page un peu plus à ce pays en souffrance. L’auteur est plein d’ironie par rapport à son propre regard d’européen nanti, et n’hésite pas à relever ses propres paradoxes. Beaucoup aimé !

-----------------------------


Le Québec truculent :


Magasin général (1-3)
- Marie
- Serge 
- Les hommes

de Loisel & Tripp
(Casterman, 2006-2007) 

La campagne québécoise des années 20, une jeune veuve qui tient le magasin du village, un nouveau curé qui s’y installe, et puis un homme mystérieux et généreux qui pointe le bout de son nez. La vie du village en est toute bouleversifiée.

Un joyeux récit, avec des dialogues succulents et des dessins à l’avenant avec une ambiance très particulière. On est ému, on sourit. Le talent de Tripp et Loisel offre au lecteur une belle histoire attendrissante d'abord prévue en 3 tomes, mais cette saga québécoise en comptera probablement 6, voire plus si affinités ! J'aime : le dessin, la langue, l'humanité des personnages, une certaine lenteur nonchalante qui laisse parfois place une agitation enthousiaste ou coléreuse. 'Coudonc, une fameuse BD !

-----------------------------


Emouvant ou plat ?


Les belles choses que porte le ciel
de Dinaw Mengestu
(Albin Michel, 2007)

Dans la banlieue de Washington, un homme tient une petite épicerie, et tente tant bien que mal de se construire une vie loin de l’Ethiopie, son pays natal. Sépha partage avec deux amis également venus d’Afrique, la même nostalgie amère et déçue. L'arrivée dans le quartier, et dans la vie de Sepha, d'une jeune femme blanche et de sa petite fille, bouleverse ce fragile équilibre.

Une banlieue miteuse, des jeux vains pour occuper le temps, une vie absurde sans jamais parvenir à enfin s’intégrer. Ce roman alterne récit et longues descriptions méditatives. Le personnage central est un homme perdu, très attachant, qui se cherche désespérément des repères, une vie qui ait du sens. Mais on reste un peu sur sa faim, et les longueurs font souvent penser à un effet de style sans réelle nécessité. Avis mitigé.

-----------------------------


Pas drôle, et même déprimant !


La vie secrète des jeunes
de Riad Sattouf
(L’association, 2007)

 
Chroniques initialement parues chaque semaine dans Charlie Hebdo (depuis 2004) et rassemblées dans cet ouvrage. L’idée, montrer les mœurs et coutumes des jeunes, dans 1000 et une situations de la vie quotidienne, en se basant toujours sur le réel (Sattouf a été « témoin » de ces scènes qu’il retranscrit).

Sans revenir sur le trait assez enfantin de Sattouf, on aime ou on aime pas, c’est plutôt le contenu qui m’a déplu dans ce recueil. D’abord la succession de scénettes sans lien entre elles, sans progression, juste chronologiquement ordonnées en fonction de leur parution dans Charlie. Ensuite, l’aspect négatif de toutes ces anecdotes, qui m’a franchement déprimée. Tout ça manque singulièrement d’amour, d’émotion. Tout ce qui est retranscrit, même si ce sont des faits réels, plonge le lecteur dans un état morose, voire franchement écœuré. Je n’y ai en tous cas pas pris de plaisir, et je n’ai même pas trouvé ça drôle, juste consternant. Pas aimé !

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Au fil des pages
commenter cet article
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 07:29
Rigolo de voir à la une du si sérieux Courrier international ce parti pris qui  nous motive et nous questionne au quotidien, accompagnant nos choix de vie de façon de plus en plus précise.

Evidemment le chemin est long, évidemment c'est pas franchement dans l'air du temps gouvernement.

Et pourtant ...

Le prendre ce temps ...

L'exiger même !

Et voir les siens grandir. Vivre intensément. Moins courir après l'objet pour mieux croire en l'Homme. Vivre libre aussi, allégé. Et réfléchir. Faire ce que l'on a au coeur, y penser donc, prendre le temps d'y penser. Etre heureux.

Et puis, et puis évidemment, arrêter d'acheter à tout va, vivre avec ce qui est nécessaire, vraiment nécessaire. Prendre du plaisir autrement, mais prendre du plaisir, beaucoup de plaisir. Arrêter d'épuiser, de s'épuiser.

Y en aurait des choses à dire, alors à la place, ce matin, je vais consommer (!) et aller m'acheter
Courrier international pour lire ce qui s'en dit dans le monde.nti_bug_fck
Repost 0
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 20:05

Sage parole de mon p'tit loustic d'amour :
"Maman, les caillins (Ndt : calins), c'est bon pour la santé !"

C'que j'aime qu'il parle enfin un peu mieux ...

L'image “http://biomama.free.fr/New%20design%20blog/Am%e9lien%20signature.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Amélien est un coquin !
commenter cet article