Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 octobre 2005 7 30 /10 /octobre /2005 00:00

 

Ce matin, les Superhéros devaient aller voir ça, mais finalement, le beau temps, et la longue et décourageante file d'attente devant le Grand Palais, les ont décidé à faire un peu de tourisme en amoureux ...

Ben c'était trop chouette !

 

Paris, c'est vraiment beau, on l'oublie quand on habite si près.

Le jardin des Tuileries, le Caroussel du Louvre, les Champs-Elysées : on s'est bien amusé à jouer les touristes qui photographient tout ce qui bouge !!!

On a mangé une glace, il faisait 25° au soleil, on était le 30 octobre ! :0023:

 

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Zoyeuse vie de famille !
commenter cet article
30 octobre 2005 7 30 /10 /octobre /2005 00:00

 

On a un bac à douche, YOUPI !

  

Et ça y est, Superpapa a remis l'eau chaude à gauche, y a plus qu'a poser le carrelage (enfin, à le découper, Superpapa vous racontera sa dernière gaffe ... :0008:).

 

Repost 0
Published by Superpapa - dans Superpapa bricole
commenter cet article
29 octobre 2005 6 29 /10 /octobre /2005 00:00

 

Une envie de Terry GILLIAM ?

Ce soir, cinoch (c'est Superpapa qui a choisi :0008:) :

 

On vous raconte ce qu'on en pense bientôt, ce soir, demain, avec une heure de décallage ...

bon, dès qu'on peut ! :0059:

..................

Revue de presse :

"Un scénario qui part en cacahouètes avec le mélange de différents contes. Comme par hazard à la fin tout le monde est beau , tout le monde vit heureux et longtemps. Pour ce qui est de la méchante, Monica Bellucci a un rôle de second plan. Bref un film à voir quand on a plus rien d'autre à regarder."

SUPERPAPA

"Heureusement, il y avait les pop-corns ... Quand je pense que j'aurais pu voir le dernier Woody Allen : faut vraiment que je sois amoureuse, hein ... Bon, c'était pas si nul, mais trop de mélanges, et un peu d'indigestion à la fin."

SUPERMAMA 

 

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Sorties loisirs
commenter cet article
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00

 Récit d'une soirée à l'opéra ...
C'est beau, c'est brillant, c'est grand, c'est magique !

Départ vers 18h, nous avons prévu des sandwichs au fromage à raclette et à la terrine de volaille aviaire :0077: (même qu'après ça, si on rote on tue quelqu'un !), des chewing-gums à la menthe forte pour survivre à cette collation puantesque, et des bouteilles d'eau pour Supermama qui continue de tousser comme une pauvre vieille.


Beaucoup d'énervement et de pollution et d'embouteillage plus tard, nous arrivons à l'Opéra Garnier, à 19h20, pour le début de la représentation à 19h30 : c'est tout juste ! Dany nous attend pour nous donner les billets, c'est la générale du spectacle JOYAUX de Balanchine, séance un peu spéciale puisque précédée du défilé de l'ensemble des danseurs, et d'un spectacle très original ("Véronique Doisneau") dont on vous parle plus loin.


On monte s'installer (je dis "on monte", parce que quand on arrive aussi tard, les places du bas, elle sont toutes prises, faut pas rêver ...).
On monte donc les magnifiques escaliers, déjà éblouis par les lustres immenses, le marbre et les peintures plafonnesques magnifiques.
On se trouve deux sièges en velours dans une loge capitonnée, étrange ambiance surannée (ce mot-là aussi je l'adore, surannnnnnnné), et on lorgne dans l'orchestre où Dany finit de s'installer derrière sa contrebasse.
Le lourd rideau devant la scène, les balcons cramoisis, le
plafond peint par Chagall, les dorures de partout, et la dédicace de la construction de la "Musicae Academia" à Ludovicus XIV qui date de 1669, finissent de nous transporter dans le temps. Dépaysement assuré.


Le spectacle commence par le fameux défilé, qui a donc lieu à titre exceptionnel le soir de la générale (nous y sommes), et vendredi soir.

Et le rideau s'ouvre en musique, sur les danseurs Etoiles, Premiers danseurs, le Corps de ballet et les élèves de l'Ecole de danse, en tout environ 300 danseurs, sur la scène immense en profondeur (quelque chose comme 45-50 m de profondeur, puisqu'ils ont ouvert le fond de la scène sur la salle de répétition située derrière). Cela donne une perspective impressionnante, et une présentation merveilleuse de tous ces danseurs, petits et grands, filles et garçons. C'est vraiment une entrée en matière époustoufflante.


Deuxième partie du la première partie (vous suivez ? petit 2 du grand 1 ...), le spectacle "Véronique Doisneau", par Véronique Doisneau, avec Véronique Doisneau, et parlant de Véronique Doisneau : mais c'est qui celle-là ? Un "Sujet", soit une danseuse du Corps de ballet, qui arrive sur la scène, seule, avec sa bouteille d'eau, et se met à nous raconter d'une voix étrangement atone qu'elle a 42 ans, et qu'elle sera à la retraite dans une semaine. Suit une prestation extrêmement émouvante, faite de confessions sur sa carrière, ses regrets, ses difficultés, ses coups de coeur, le tout entrecoupé de courts extraits de ballets dansés seule, en silence ou à peine chantonnés. Et l'on découvre tout à coup que toute cette magie cache une vie belle du bonheur de danser, mais également tellement difficile et douloureuse, dans l'obligation absolue de parvenir à la perfection. Car derrière les Etoiles, il y a tous ceux et celles qui leur servent de faire-valoir. C'est tragique, émouvant, drôle aussi.
C'est pour nous le plus beau moment de cette soirée, vraiment authentique, où la danse nous apparaît dans toute sa nudité, sans artifice, mais toujours aussi belle.


ENTRACTE ! (très court) On retrouve notre ami sur les beauzescaliers, on discute un moment, puis l'on retourne se glisser dans notre petite loge.


Début du ballet en trois parties, Joyaux, de Paul Balanchine, (chorégraphie de 1967), décors et costumes de Christian Lacroix, musique de Gabriel Fauré, d'Igor Stravinski (un morceau magnifique, intitulé Capriccio pour piano et orchestre de 1929), et de Piotr Tchaikovski.
Nous avons une préférence pour la seconde partie de la seconde partie (vous suivez toujours ? le petit 2 du grand 2 ...) intitulée "Rubis", pleine de déhanchements, dynamique et joyeuse, et menée avec tellement de force et de grâce par la danseuse Etoile Marie-Agnès Gillot. Toute en muscles, très grande, elle habite la scène et éclipse tous les autres.

Retour à la maison vers 23h, sur un petit nuage : c'est quand même quelque chose d'aller dans un endroit pareil.

Et sans vouloir jouer les pauv'péquenots, on est vraiment contents ! :0085:

Merci Dany. :0091:

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-


Au delà de toutes ces considérations artistiques, il faut tout de même vous l'avouer, Superpapa et Supermama se posent tout le long de cette soirée une question cruciale et vraiment majeure : les danseurs mettent-ils du coton dans leur collant pour qu'ils aient, tous autant qu'ils sont, des attributs aussi volumineux ??? :0012:

Superpapa juge que oui, mais penche également pour l'hypothèse d'une coque (ou assimilé). Supermama se contente de les lorgner, les petites fesses moulées et musclées étant pas mal non plus. :0068:

Bon, la chorégraphie, la technique, la grâce, les costumes, tout ça, vous pouvez l'imaginer, c'était vraiment splendide. Mais l'histoire des danseurs méga-super bien gaulés, ça, ça nous a quand même vachement plus interpellés. :0036:

Allez, c'était pour terminer sur des considérations plus triviales et un peu moins élevées, faut savoir atterrir !!!

Demain, Supermama vous racontera sa rencontre avec Georgi Lazarevski, magnifique photographe (dans tous les sens, beau, doué, gentil), et tentera de vous appâter pour que veniez voir ses oeuvres à la Bibliothèque de Romainville !

 

Repost 0
Published by Supermama - dans Sorties loisirs
commenter cet article
28 octobre 2005 5 28 /10 /octobre /2005 00:00

J'ai fini la tuyauterie de la salle de bain !!! :0070:

Je me suis gourré, j'ai inversé les tuyaux d'eau chaude et d'eau froide ... :0021:

Pfff, j'ai trop honte, j'avais une chance sur deux pourtant ... Connerie de truc. J'ai plus qu'à inverser les tuyaux d'arrivée, et je pourrais installer le mitigeur dans le bon sens !

Dégoûté ! :0045:

SUPERPAPA

Repost 0
Published by Superpapa - dans Superpapa bricole
commenter cet article
27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 00:00

On va à l'opéra, on va à l'opéra,on va à l'opéra,on va à l'opéra,on va à l'opéra,on va à l'opéra,on va à l'opéra,on va à l'opéra, ... gnagnagna !

Cet après-midi, coup de fil de notre ami musicien Dany, qui nous propose à brûle pourpoing (ça va pas trop là, cette expression, mais je l'aime beaucoup, alors je la case quand je peux ...) deux places GRATOS pour aller voir un ballet à l'OPERA GARNIER !!!

Branle-bas de combat, Superpapa a trouvé une gentille baby-sitter au pied levé, cousine Céline, qui vient garder les loustics dès 18h, parce que le pestacle, c'est à 19h et des brouettes ...

Pourvu que le dieu de la circulation soit avec nous ...

On vous raconte ça demain, bonne soirée les zamis !

Repost 0
26 octobre 2005 3 26 /10 /octobre /2005 00:00

 

SUPERMAMA A DES ENVIES D'EXPOS ...

c'est grave docteur ?

 

C'est incroyable toutes les expos passionnantes et tentatrices qu'il y a en ce moment ... On n'arrive pas à choisir !

En voici juste trois, parmis d'autres :

Klimt, Schiele, Moser, Kokoschka - Vienne 1900 (5 octobre 2005 - 23 janvier 2006 au Grand Palais), sur l'extraordinaire effervescence artistique du début du siècle à Vienne, autour de 4 artistes majeurs. Et ça a l'air vraiment magnifique ...

L'Art russe dans la seconde moitié du XIXe siècle :
en quête d'identité
(20 septembre 2005
au 8 janvier 2006 au
Musée d'Orsay), sur la quête d'identité qui a marqué l'art russe de cette époque jusqu'au début du XXème siècle, 
entre mythes slaves, art populaire mais aussi réalité sociale et politique. Un portrait de toute une époque, de toute l'âme d'un peuple. --->Supermama, elle ira avec Nadejda !(oh, mais je fais des vers, sans en avoir l'air, comme Victor Hugo, quand il était sur son ... : vous la connaissez celle-là ?)

Willy Ronis à Paris (jusqu'au 18 février 2006 à l'Hôtel de Ville de Paris 4ème), sur l'oeuvre magnifique de ce photographe généreux et humaniste, rétrospective programmée dans le cadre de son 95ème anniversaire ! Au détour d'une longue conversation intime (si si si) avec Didier Daeninckx, Supermama avait eu l'occasion de discuter de l'oeuvre de cet artiste, amoureux de Paris mais surtout amoureux du genre humain. Et entendre Mister Daeninckx parler de Willy Ronnis et raconter plein d'anecdotes croustillantes, c'est pas rien ... Je vous raconte quand vous voulez !

 

Repost 0
Published by Supermama - dans Sorties loisirs
commenter cet article
25 octobre 2005 2 25 /10 /octobre /2005 00:00

 

Amélien est un gros crado ...

Cet après-midi, Amélien a fait une grosse sieste, au terme de laquelle, il a défait les scratchs de sa couche pleine de caca, avant de frotter son petit derrière dodu et plein de m..... sur ses draps tout propres, le tout, en silence, pour que maman ne s'en rende pas compte trop rapidement ... :0012:

Quand Supermama est montée le réveiller, il jouait bien sagement, le cul à l'air (ou presque), mais heureusement pour elle, Supermama n'a pas eu à supporter l'odeur nauséabonde qui devait régner dans la chambre des garçons, vu que son nez, il est encore tout bouché !!!

Comme quoi un rhume, ça n'a pas que des inconvénients ...

:0104: TOP CHRONO, ??? montre en main !!! -> pas vu pas pris !!! 

 

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Amélien est un coquin !
commenter cet article
25 octobre 2005 2 25 /10 /octobre /2005 00:00

 

Retour de la PMI (pour les ignares, Protection Maternelle et Infantile), visite de contrôle pour Apolline et Amélien.

Tout va bien !

Bien-sûr, ils ont choppé une partie des miasmes que promène avec elle Supermama ...

Mais cela ne les a pas empéchés de prendre 4,5cm et 1,5kg en 7 mois pour Apolline (elle est toujours aussi fine, mais est désormais un peu plus grande que la moyenne : qui l'eut cru ?!), et 2cm et 700 gr en presque 4 mois pour Amélien (avec ses 12,860 gr, il a un poids parfaitement moyen ... même s'il a l'air grassouillet, c'est vrai ! :0008:).

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Zoyeuse vie de famille !
commenter cet article
24 octobre 2005 1 24 /10 /octobre /2005 00:00

 

Copyright ALBERT RENE

MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE CET ALBUM DE M..... ?

Théophane s'est vu offrir par des amis le dernier épisode des aventures de nos Gaulois préférés, album dont la sortie a fait l'objet d'une suffocante promotion médiatique.

Et ben, à l'unanimité de nous-même (mais aussi de nos frère, père, mère, etc ...), nous déclarons cet album nul à chier !

Et nous sommes même furieux : qu'est-ce qui lui a pris, à Mister Goscinny, d'écrire un scénario aussi inepte ? :0009: 

Pas d'incipit au récit, des dessins ridicules, une histoire d'extra-terrestre à laquelle on ne croit pas une seconde, bref, un album déplorable, dont on n'entend pas assez la critique à notre goût !

Alors qu'on se le dise, un livre à éviter, même quand on est fan des Gaulois.

:0045:

 

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Grrrrrrr ! ça énerve !!!
commenter cet article