Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 07:31

Bon, ça fait 3 fois en 3 jours qu’on me demande comment je fais ma lessive, alors cette fois-ci, je prends le temps de donner par écrit quelques explications !

 Et je déclare ouverte la "grande semaine de la lessive" …  

J’en profite pour signaler, actus obligent, que le dernier n° de 60 millions de consommateurs consacre plusieurs pages à la lessive, et surtout à celles qui pollueraient le moins.

Ce que j’en ai retenu : les lessives soient-disant « vertes » n’ont pas vraiment l’air de l’être (dry.gif), et les noix de lavage ne les ont pas convaincus.

Pour ceux qui ne savent pas ce que sont ces noix, je vais l’expliquer en fin de semaine.

Pour les autres qui connaissent, je donnerai MES résultats de tests (ils datent du mois d’avril, il est temps …), et surtout, je soulignerai qu’à mon avis, ils ont utilisé les noix SEULES, donc forcément, c’est pas suffisant !

Et pourquoi c’est pas suffisant ?

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’on ne peut pas remplacer une lessive classique uniquement pas un agent lavant = tensioactif (savon de Marseille, noix de lavage, …).

Car votre lessive classique contient en moyenne seulement 15 % de ces agents lavant (tensioactif, ou détergent). En effet, dans la lessive du commerce, en plus de ces tensioactifs qui nettoient, il y a des antirouilles,  des enzymes, des agents de blanchiment, des colorants, des parfums, des conservateurs, …

Hallucinant non ?

N’hésitez pas à aller voir la composition de votre paquet de lessive. Vous y trouverez une formule du genre « Tensioactif xxx (encore appellé agent non-ionique, ou agent anionique) < 15 % » et « Azurant optique – Parfum - Enzymes - … > 15 % » .

Alors forcément, 15% de produit qui nettoie, pour 85% de produit qui fait autre chose, faut pas être énarque pour en conclure que quand on fait sa propre lessive, on ne peut pas la remplacer par du savon de Marseille seul, ou des pauvres petites noix de lavage (d’où mes réserves sur les tests de 60 millions de consommateurs) !

Si la composition des produits d’entretien vous intéresse, vous pouvez aller lire les explications de Raffa sur le sujet ( http://raffa.over-blog.com/article-499752-6.html ).

Demain, je vous donne une recette de lessive au savon de Marseille (c’est pas moi qui l’ai inventée hein, je vais juste vous la faire passer avec quelques explications sur le mode d’emploi).

Mercredi, vous aurez droit aux résultats de mes CRASSE-TESTS effectués en avril.

Et en fin de semaine, vous allez découvrir ce que sont les noix de lavage, et comment les utiliser.

Et pour ceux (que j'imagine nombreux ) que cette magnifique "semaine propreté" gave particulièrement, allez vite vous faire du bien en farfouillant dans notre rubrique  PLAY THE GAAAAAAAAME !!!  !

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Sur ce blog, on vous a aussi parlé lessive ici :

Les détachants naturels pour le linge (mardi 29 août 2006)

La lessive - les balles de lavage (mercredi 11 janvier 2006)

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 17:04

Comme je vous l'avais raconté il y a quelques mois (voir ici), j'ai adhéré avec une de mes collègues à une AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysane) pas trop loin de mon travail, au doux nom de "la courgette solidaire" !!!

Brièvement, je rappelle quel est le but de ces AMAP : créer de la solidarité entre producteurs et consommateurs, en s’engageant dans une agriculture durable, socialement équitable et écologiquement saine, et en facilitant l’accès et l’éducation à une alimentation issue de cette agriculture.

C'est ainsi que tous les mercredis soirs, Cécile et moi allons chercher notre panier, toujours très appétissant.

Voici celui de mercredi dernier :

Nous sommes très contentes l'une comme l'autre, les légumes sont vraiment délicieux, bien meilleurs que ceux auxquels nous avions l'habitude. Rien que pour la qualité gustative, je ne regrette pas d'aller chercher mon panier chaque semaine, c'est un régal. Ainsi tout au début, un soir, Superpapa entreprit de m'interroger sur l'origine des tomates dont il avait fait son déjeûner, et qu'il avait trouvées succulentes. J'étais pas peu fière de lui faire remarquer qu'elles venaient de mon AMAP ...

Il y a aussi toujours de bonnes surprises comme des bouquets de basilic, de thym ou autres herbes fraîches, et puis des légumes que j'achète rarement et dont nous nous sommes régalés (des cotes de blette par exemple, à faire gratiner avec une bonne béchamel, du patisson, ...).

Voilà, un bilan concluant pour cette première expérience !

Mon seul regret finalement : avoir été frileuse au point de s'inscrire à 2 et donc de devoir partager le panier avec ma copine (à 5, chez nous, on pourrait largement dévorer un panier entier de légumes), et puis un peu la galère pour être sûre de pouvoir se libérer chaque mercredi soir en sortant du taf. Mais bon, pour le moment, c'est 100% satisfaisant, et ça console de ne pouvoir avoir son propre potager !

PS : j'en profite pour vous demander si vous savez ce qu'est la chose blanche et verte en bas de la photo (j'ai ma petite idée ...), et si oui, comment diable ça se cuisine !?

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 21:46

Et pendant qu'en France on nous pond des lois pour nous obliger à utiliser les produits chimiques sur nos belles plantes, il existe des villes qui éditent des guides particulièrement intéressants.

Sur le mode du guide d'entretien de la maison de Raffa et son équipe, "Le grand ménage" , la ville de Montréal a réédité en 2006 un recueil de recettes et de conseils judicieux concernant la maison et l'entretien des jardins.

Ce livret est téléchargeable gratuitement en allant sur le site de la ville de Montréal, ou plus rapidement en cliquant sur la couverture :

(et ne vous inquiétez pas si ça rame ... c'est un lourd fichier PDF)

Le guide propose des recettes et des solutions écolos pour l'entretien de la maison, du jardin, des plantes, ... C'est plein de bon sens, très efficace, et surtout comme nous vous le faisons souvent remarquer, extrêmement économique !

Concernant la ville de Montréal, voici ce que leurs pages déclarent :

"Sur le site de la ville de Montréal, Jouissant d'un site exceptionnel au milieu du majestueux Saint-Laurent et au coeur d'un archipel coiffé par le mont Royal, Montréal bénéficie d'un des éco-systèmes les plus riches et diversifiés d'Amérique du Nord. Ayant fait le choix du développement durable, la métropole québécoise inscrit dans cette perspective ses activités et programmes environnementaux. Ceux-ci vont de la surveillance de la qualité de l'air et des cours d'eau jusqu'au soutien communautaire à l'action citoyenne en passant par une gestion responsable des matières résiduelles et la promotion d'alternatives aux pesticides."

Epatant non ?

Vivement que les dirigeants de nos villes françaises en prennent de la graine !

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Repost 0
3 octobre 2006 2 03 /10 /octobre /2006 18:43

"Être informé de tout et condamné ainsi à ne rien comprendre, tel est le sort des imbéciles." (Bernanos)

Trop d'infos tue l'info, mais tout de même, on ne pourra pas dire qu'on ne le savait pas ...

Cet article est succint et suffisamment parlant pour faire frémir : cliquez !

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 21:30

Vous avez la chance de ne pas encore avoir choppé de poux ?

Ne vous réjouissez pas trop vite : l'invasion est là, à portée de cheveux ...

Pour éviter le squattage des bestioles qui grattent, voici deux recettes différentes. La première élaborée par mes soins, en me basant sur une synergie (=mélange) d’huiles essentielles anti-poux trouvée sur Héliotropia, la seconde proposée par une naturopathe, Chantal Ann Dumas, sur un site québécois. Je n'ai pas eu l'occasion de tester cette dernière mais je vous propose tout de même de la découvrir.

 

Ø Lotion parfumée anti-poux de Supermama

Recette :

Mettre à bouillir 250ml d’eau de source, et faire infuser à couvert durant 20 mn une cuillère à soupe de fleurs de lavande séchées (bio ou du jardin). Filtrer (il vous restera environ 200 ml de liquide après évaporation) et ajouter pendant que l'infusion est encore tiède :
- 1/2 cuillère à café de miel liquide bio,
- 5 gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse (qui réduit les problèmes de cuir chevelu sec ou sensible, et agit comme un conservateur naturel)
- 3 cuillères à café d’huile vierge de jojoba dans laquelle vous aurez préalablement dilué :


* 3 gouttes d’huile essentielle de Géranium rosat
* 3 gouttes d’huile essentielle de Bergamote
* 3 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie
* 3 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus
(ce qui donne une concentration de 0,5%, idéal pour une lotion destinée aux enfants - à augmenter à 5 gouttes par huile essentielle pour un adulte, d’où une lotion alors idéalement concentrée, à 1%)

Versez votre lotion dans un flacon muni d’un vaporisateur.


Usage :


Vaporiser cette lotion sur les cheveux secs le matin avant de partir à l’école, et laissez les cheveux sécher naturellement.  A utiliser également sur cheveux humides, après le shampoing, sans rincer.

Explications :


Le mélange des différentes huiles essentielles fera fuir les intrus indésirables. Le miel, la lavande séchée et l’huile végétale enrichiront les cheveux et le cuir chevelu. Quitte à traiter la tête de nos enfants, autant en profiter pour leur faire du bien !

La lavande est purifiante, mais aussi nourrit et répare. Mais ce qui rend cette lotion vraiment hydratante, ce sont le miel et l'huile de jojoba qui ont tous les deux de grandes propriétés émollientes. L'huile de jojoba est reconnue pour ses propriétés nourrissantes, ré-hydratantes et adoucissantes. Elle s'utilise dans cette recette pour fortifier les cheveux secs, mais convient très bien également aux cheveux gras car elle combat l'excès de sébum du cuir chevelu.

 

Ø Huile anti-poux

Recette :

Mélangez dans un flacon de verre (de préférence opaque) :
• 60 ml d'huile végétale (noix de coco, olive, etc.)
• 20 gouttes d'huile essentielle de Tea tree (Melaleuca alternifoilia)
• 10 gouttes d'huile essentielle de romarin (Rosmarinus officinalis)
• 10 gouttes d'huile essentielle de lavande (Lavandula angustifolia)
• 10 gouttes d'huile essentielle de citron (Citrus limonum)

Secouez, c'est prêt !


Usage :


Ce mélange peut servir à l’application proposée en curatif dans l’article précédent, ou à titre préventif. Dans ce cas, on peut appliquer quelques gouttes de ce mélange, ou simplement, d'un mélange d'huile végétale additionnée d'huiles essentielles de Lavande vraie ou d'arbre à thé (Mélaleuca), ou des deux : à mettre autour des oreilles, sur la nuque et sur les cheveux tous les matins.

Explications :


Le Melaleuca alternifolia, aussi appelé «tea tree», est un arbre originaire d'Australie appartenant à la même famille que l'eucalyptus. L'huile essentielle qu'on en tire présente de multiples usages grâce à ses propriétés antifongiques, antiseptiques et antibactériennes. Selon Chantal Ann Duams, l'HE de Tea Tree (=arbre à thé) serait riche en terpinène-4-ol, un principe actif qui présente, entre autre, une forte activité dissolvante qui attaque les poux et les déloge du cuir chevelu.

La première recette proposée (la mienne) sent délicieusement bon et rend les cheveux tous doux. En général, dans un souci de conservation, je garde une partie de cette lotion au frigo. Et j'en mets une petite quantité dans un flacon-pshitt.

Je n'ai pas testée l'efficacité de la seconde, mais elle semble assez convaincante aussi.

Dites-moi si vous essayez l'une ou l'autre, et ce que ça a donné ! ...

Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à les essayer, en prenant la précaution d'en tester les ingrédients au préalable.
Si vous en parlez par chez vous, n'oubliez pas de citer leur auteur en indiquant leur provenance.

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 16:53

C’est la rentrée pour nos bambins, et c’est aussi le grand retour potentiel des ces méchantes bébêtes qui envahissent leur cuir chevelus : les POUX !

Y a pas de honte à en attraper, ce n’est absolument pas une question de propreté des cheveux, et quand l’invasion est là, c’est carrément la galère ! Alors voici quelques pistes pour s’en débarrasser sans leur badigeonner la tête de produits super nocifs, super chers, et surtout, de plus en plus inefficaces !

 Pour info, le malathion (présent par exemple dans le Prioderm) est interdit au Québec depuis 1991 alors qu’il est toujours en vente dans nos pharmacies hexagonales … (voir pages 5 et 27 du Protocole d’intervention sur la Pédiculose du Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec).

Alors pas de panique si votre enfant (ou vous-même) êtes atteints de pédiculose (bouh, quel mot horrible !) :

Concernant les poux eux-mêmes, ce sont des insectes (parasites) inoffensifs d'une taille d'environ 3 mm dont la couleur est souvent proche de celle des cheveux. En général les poux sont sans conséquences graves sur la santé mise à part de fortes démangeaisons. Les poux s'accrochent aux cheveux et au cuir chevelu et que les femelles pondent des oeufs appelés lentes, celles-ci sont claires et mesurent environ 1 mm. Un pou (qui vit environ 1 mois) donne naissance à environ 8 lentes qui éclosent au bout de 7 à 10 jours.

Les poux ne sont pas le signe d'un manque d'hygiène, bien au contraire, car ceux-ci préfèrent en général un environnement sec, fin, non gras et propre. 

Ø Première chose à savoir, ces squatters indésirables, bien qu’en fait ils ne sautent pas, sont très voyageurs. Alors quand on traite un membre de la famille, il faut veiller à s’occuper également de ses draps, bonnets, doudous, frères et sœurs, … Sans nourriture (du sang bien-sûr), ils meurent en 48 à 72h. Par ailleurs, les lentes éclosent une huitaine de jour après la ponte. DONC, pour tout ce que l’on ne peut laver très chaud (minimum 60°), il suffit d’enfermer dans un sac hermétique durant une dizaine de jours, ou, plus rapide, de mettre dans un sac au congélateur durant 24h.

Ø Pour le traitement des poux installés dans une jolie chevelure : ne pas couper les cheveux ! Les poux s’installant de préférence à la racine des cheveux, à moins de se raser le crâne, ça ne sert à rien .

Alors que faire ? La méthode que je vous propose a été testée chez nous lors des deux seules grandes invasions de poux que nous avons subies, particulièrement Apolline qui doit avoir un sang délicieux si j’en crois la quantité de bestioles qu’elle peut attirer  ! Nous avions essayé sans succès les traitements chimiques en tous genres. Il existe heureusement des alternatives naturelles pour traiter les poux de façon efficace.

Voici donc une méthode facile, et tout à fait abordable quel que soit votre budget :

1- En cas de tout début d’invasion, une méthode "light" :

Ajoutez dans 10 cl de votre shampoing habituel de l’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula Angustifolia) et de tea tree (Melaleuca alternifolia) : 20 gouttes de chaque, soit une concentration à 2%. Mouiller la tête, et masser le cuir chevelu avec ce mélange en prenant bien soin d'éviter les yeux. Laissez agir pendant 5 à 10 minutes. Rincez et faites un second shampoing de la même façon. Dernière étape, les lentes collées aux cheveux : une arme fatale, le vinaigre blanc. Malaxez l’ensemble de la chevelure et du crâne avec un verre de vinaigre chaud (mais pas bouillant), sans en mettre dans les yeux évidemment . Laissez poser une dizaine de minutes, et faîtes un dernier rinçage à l’eau claire. Répétez ce traitement dans les 12 heures et à nouveau dans 7 à 10 jours. 


2- En cas d’infestation très installée, la méthode "forte" :

Ø Commencez par peigner la chevelure avec un peigne fin spécial poux (soi-disant spécial poux mais si les cheveux sont vraiment fins, ça n’enlève pas grand-chose dry.gif) pour enlever le plus de poux possibles. Il faut s'installer dans un endroit bien éclairé et recouvrir les épaules d'une serviette. Puis, on peigne soigneusement, ou bien on se sert de ses ongles pour chopper les bestioles et leurs œufs collants. Entre chaque coup de peigne (ou de doigt), il faut tremper celui-ci dans l'eau chaude afin d'y enlever les poux et les lentes qui pourraient s'y trouver.

Ø Puis, imbibez complètement la tête de votre enfant d’huile d’olive, à laquelle vous aurez éventuellement ajouté, si vous en avez, quelques gouttes d’huile essentielle de Lavandula Angustifolia (Lavande vraie) et de Melaleuca (Arbre à thé, ou Tea tree). Prenez évidemment soin de mettre à votre enfant des habits qui ne craignent rien, et après avoir recouvert sa tête d’huile, couvrez son crâne avec un bonnet de piscine ou de douche (trop la classe ), ou du film alimentaire (c’est moyennement agréable mais ça a le mérite d’éviter les coulures grasses). Les poux submergés dans l'huile d'olive pendant deux heures meurent asphyxiés : en enduisant l'exosquelette de ces parasites, elle prive ces derniers d'oxygène. Laissez donc poser deux bonnes heures (voire une nuit), afin d’étouffer les poux. Puis faites un shampoing pour dégraisser la tête et faire tomber les poux morts (il faut parfois répéter cette opération à deux ou trois reprises pour enlever complètement l'huile).

Ø Dernière étape, comme dans la méthode light, il faut se débarrasser des lentes collées aux cheveux, avec l’aide du vinaigre blanc. Malaxez l’ensemble de la chevelure et du crâne avec un verre de vinaigre chaud (mais pas bouillant), sans en mettre dans les yeux évidemment. Laissez poser une dizaine de minutes, et faîtes un dernier rinçage à l’eau claire.

Pour plus de prudence, il faut effectuer une deuxième application entre 7 et 10 jours suivant la première application pour s'assurer qu'il ne reste aucune lente vivante, et ne pas oublier de laver les manteaux à capuche et autres bonnets potentiellement infestés.


3- Le henné :

Je me permets également de citer une méthode plusieurs fois entendue mais que je n’ai pas essayée : le henné. Apparemment, faire un henné (naturel évidemment, à moins que vous ne souhaitiez voir votre enfant avec de jolis reflets acajou) serait également une méthode efficace que les poux détestent particulièrement.

 

Je salue les services de la ville de Bondy, qui contrairement à d’autres communes de ma connaissance (je ne citerai pas de nom), ne se sont pas fait l’écho de produits super agressifs, et ont distribué à tous les parents des groupes scolaires de la ville les rudiments de la méthode « à l’huile ».

Voilà pour le curatif ; demain, je vous donnerai deux recettes « répulsives » qui nous garantiront des jours heureux sans chasse aux poux tout au long de l’année.

Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à les essayer, en prenant la précaution d'en tester les ingrédients au préalable.
Si vous en parlez par chez vous, n'oubliez pas de citer leur auteur en indiquant leur provenance.

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 21:26

Pendant que j'écris mon article, ma lessive est en train de mijoter dans ma cocotte minute ... OUI OUI OUI, ma lessive ! Je vais enfin me bouger le cul pour vous en parler en détail (dans un jour ou deux), mais en attendant, je voulais vous proposer de partager des trucs écolo, pas cher, faciles, efficaces, ... pour lutter contre toutes ces taches (je parle de personne en particulier ) qui nous gâchent le linge propre !

Une trace de pneu d'herbe, de carotte, et cie, c'est pas la fin du monde, mais ça fout quand même les boules. Et comme je n'ai jamais été convaincue par tous les détachants archi chimiques et super coûteux dont on nous rabat les oreilles, j'ai adopté divers moyens relativement efficaces pour batailler contre les taches.

Je ne vais pas faire un copier-coller de nombreuses pages passionnantes sur le sujet (voir en fin d'article), je voudrais plutôt faire une compile de ce que vous avez testé, et qui marche !

Pour ma part, je retiens pour l'ensemble des taches :

Ø un grand classique, mais pourtant souvent délaissé : le savon de marseille, le VRAI (composé de 72% d'huile végétale minimum, cette indication devant être gravée dans le savon) ! Je frotte avant lavage, laisse éventuellement reposer, et pour les traces les plus basiques, ou pour laver le linge délicat à la main, c'est impec.

Ø ma première découverte écolo et carrément peu coûteuse (genre 2,50 € la savonnette) : le savon au fiel de boeuf(meuuuuuh oui !). A frotter avant lavage sur le linge humide), c'est assez efficace, pas complètement cependant, mais bon, c'est pas mal quand même.

Ø mon détachant favori, impec sur quasiment toutes les taches, sent super bon, revient super pas cher, sert à tout : le savon noir. Il a un peu l'aspect du miel, est par ailleurs un excellent nettoyant multi-usage (génial pour le carrelage), et un insecticide très efficace. Le prix d'un pot de savon noir peut sembler élevé, mais comme il est hyper concentré, on en utilise très peu à chaque fois, quel que soit l'usage qu'on en fait. Depuis un an, j'ai toujours le même pot (acheté à Casto, mais le must se trouve dans les magasins bio évidemment).

Pour mon linge, je délaye une cuillère à soupe de savon noir dans un verre d'eau, je mets le tout dans un flacon pratique pour appliquer la solution obtenue (consistance d'un gel liquide) sur les taches. J'en mets évidemment avant le lavage, et hop, c'est carrément magique !

Je termine avec deux astuces testées et approuvées pour venir à bout de deux types de taches :

Ø sur les taches d'herbe : avant lavage, j'humidifie la tache et je la frotte avec un morceau de sucre. Je laisse reposer, et en machine ! J'ai jamais été déçue.

Ø sur les taches d'encre : méthode testée encore récemment sur un t-shirt d'Apolline qui semblait fichu après des travaux manuels en classe avec de l'encre liquide. La maîtresse était navrée, et elle a halluciné quand ma fille lui a montré son sweet nickel le surlendemain : le LAIT !!! Comment faire ? Mettre la tache à tremper dans du lait tiède (poser la partie sale sur une coupelle), changer le lait éventuellement s'il se colore, et laisser agir plusieurs heures si possible. La tache disparaît quasiment rien qu'avec cette méthode, c'est tout à fait étonnant. Ensuite, j'applique mon gel au savon noir, et hop, en machine. Rien ne résiste à cette recette facile et bon marché.

Ø pour Angèle : les taches de moisi ! Trouvé sur le site de Raffa, cette technique qui est peu adaptée au linge délicat, mais je te la mets quand même ... Je chercherai si je trouve mieux sur le net ! Bref, il faut tamponner la tache avec un tissu propre trempé dans du jus de citron salé. Frotter avec du savon de Marseille puis laver à 90° ou faire bouillir dans une casserole d'eau.

Ø le truc de Marietoune contre les taches de fruits rouges (comme les cerises par exemple) : le lait, a priori même technique que pour l'encre (ne pas laver avant de faire tremper dans le lait).

Ø le truc d'Hélène contre les taches en général : le savon d'alep  (voir notre article ici).

Ø le truc de Khalamity Gwen contre les taches de vin rouge : asperger de vin blanc.

Donnez moi vos trucs favoris en laissant un commentaire, je les mettrai dans le corps de l'article !

--------------------

Quelques liens :

Tache qui tache sans tache ? Détacher avant lavage sur le blog de Raffa

Nettoyer les taches sur le wiki Ekopedia

De nombreuses pages sur les taches, sur le site Trucs maison

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Sur ce blog, on vous a aussi parlé lessive ici :

La lessive (2) : mode d'emploi de la lessive au savon de Marseille (lundi 30 octobre 2006)

La lessive (1) : généralités sur la composition des lessives classiques (lundi 30 octobre 2006)

Les détachants naturels pour le linge (mardi 29 août 2006)

Les balles de lavage (mercredi 11 janvier 2006)

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 10:21

Vous avez envie d’une peau plus lumineuse, n’hésitez pas, exfoliez !!!

Les cellules mortes qui s’accumulent sur notre épiderme rendent notre teint terne et gris. Le gommage va permettre :
- de nettoyer la peau en profondeur,
- de rendre la peau plus lisse et le teint plus lumineux,
- d'activer la circulation.

Vous pouvez faire un gommage une fois par semaine, ou tous les 15 jours, en fonction de la sensibilité de votre peau.
 
Pour gommer le visage, plusieurs techniques et produits possibles, le but étant d'éliminer les cellules mortes qui s'accumulent en surface et ternissent la peau, pour laisser les nouvelles apparaître.

On commence aujourd’hui par un gommage express qui convaincra les plus flemmard(e)s, et on vous proposera plus tard quelques recettes plus élaborées.

Vous n'avez pas envie d'investir dans 50 produits différents, vous craignez de faire vous-même une recette de gommage ? Voici une solution intermédiaire, qui vous permettra de vous gommer la peau, à peu de frais. Et comme ce qui est rapide est pratique, et ce qui est pratique vite adopté, voici comment se gommer, sans se ruiner, ni se compliquer la vie !


Choisissez l'exfoliant d'une part (1), et le support d'autre part (2) :


1 L'exfoliant, ça peut être par exemple :


- de la poudre d'amande
- de la noix de coco en poudre (exfoliant très doux qui recouvre la peau d’un film protecteur, la laissant douce, parfumée et protégée)
- des flocons d'avoine réduits en poudre, ou utilisés tels quels (vertus ultra apaisantes pour les peaux sensibles, régénérants et adoucissants)
- de la poudre de rose musquée - ça se complique un peu - : c'est un produit génial, une poudre super fine que l'on utilise en toute petite quantité. Vous la trouverez par exemple sur Aroma-zone (http://aroma-zone.fr/aroma/argiles.asp ), à partir de 3,80€ les 30g (tout petit sachet mais largement suffisant pour commencer).


2 Quand vous avez choisi votre exfoliant, mélangez-en un peu (2 cuillères à café pour l'amande, la noix de coco ou l'avoine, 2 petites pincées pour la poudre de rose musquée) à une ou deux cuillères à soupe de votre support, qui peut être :


- votre lait de toilette ou démaquillant habituel,
- votre crème de jour,
- une huile végétale de votre choix :
   * jojoba (nourrissante et proche du sébum naturel de la peau)
   * germe de blé (maintient l’élasticité de la peau, prévient et lutte contre le vieillissement cutané)
   * amande douce (vertus nourrissantes)
   * noisette (fluide et rééquilibrante), ...

 

En bref, prenez ce que vous avez sous la main, et faîtes-vous du bien !

Appliquez ce gommage express sur une peau nettoyée et humide en évitant le contour des yeux. Massez doucement, en faisant des mouvements circulaires. Insistez sur les ailes du nez, le front et le menton (vous savez, la fameuse zone T). N'oubliez pas votre cou ainsi que votre décolleté. Rincez abondamment à l'eau tiède et séchez en tamponnant le visage. Finissez en appliquant une eau florale de votre choix (fleur d'oranger ou de rose par exemple).

 

Y a pas plus facile !

A vous de jouer ...

Si mes recettes vous plaisent, n'hésitez pas à les essayer, en prenant la précaution d'en tester les ingrédients au préalable.
Si vous en parlez par chez vous, n'oubliez pas de citer leur auteur en indiquant leur provenance.

Retrouvez nos autres rubriques ECOLO ici :

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
15 juillet 2006 6 15 /07 /juillet /2006 14:51

Programme beauté

pour purifier votre peau 

( aujourd'hui on vous explique comment faire, et dans les jours qui viennent, on vous proposera quelques unes de nos recettes ou produits préférés)

 

Il faut d'abord nettoyer votre peau en profondeur. Le but, éliminer l'excès de sébum, en préservant l'équilibre cutané.
=> Appliquer savon doux sur le visage humide, et masser doucement. Utiliser au besoin une
petite brosse spéciale visage (trouvée chez Muji, 5 €), ou une brosse à cheveux pour bébés (aux poils souples en soie naturelle). Rincer abondamment à l'eau tiède, puis aspérger le visage avec de l'eau très fraîche (effet tonique qui stimule la circulation).

Gommer le visage : plusieurs techniques et produits possibles, le but étant d'éliminer les cellules mortes qui s'accumulent en surface et ternissent la peau, pour laisser les nouvelles apparaître. Un gommage par semaine, c'est l'idéal.
Appliquer le gommage sur la peau précédemment nettoyée, donc propre et mouillée, en évitant le contour des yeux. Masser doucement, en faisant des mouvements circulaires. Insister sur les ailes du nez, le front et le menton (vous savez, la fameuse zone T). Rincer abondamment à l'eau tiède et séchez en tamponant le visage.

Cliquez ici pour retrouver des idées de gommage express !

Si vous voulez aller plus en profondeur, vous pouvez vous amuser à déboucher les pores de votre peau, en pressant doucement vos points noirs entre deux mouchoirs en papier. Mais sans pincer la peau pour ne pas laisser de marque disgracieuse : le but n'est pas de se défigurer ...

Dernière étape : un masque absorbant à l'argile pour bien resserrer les pores et piéger le reste des impuretés. A poser toujours en évitant le contour des yeux, 10 mn pour une peau épaisse, 5 mn pour une peau fine.
Rincer le visage en douceur, sécher et appliquer une eau florale de votre choix (fleur d'oranger ou de rose par exemple), et admirez-vous dans le miroir !

Cette étape peut être remplacée par un masque nourrissant, si c'est l'hiver, si vous avez la peau terne ou qui tire.

Miroir, gentil miroir ...

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 21:02

Je suis super contente : ça fait plusieurs mois que je travaille mes collègues au corps, et ça y est, j'ai gagné !!!  Pour la rentrée (septembre ET octobre 2006), ma bibliothèque va travailler sur le développement durable, et tout ce qui a un lien avec un "vivre autrement" dans le respect de soi et des autres (donc de la planète).

On va donc organiser une conférence (il faut qu'on trouve quelqu'un pour nous parler du commerce équitable), j'ai trouvé une expo pas chère sur les énergies renouvelables, on va décorer la bibliothèque avec l'aide des espaces verts de la ville, et on va faire plein d'achats de nouveaux livres. D'ailleurs, appel aux copin(e)s, si vous avez  des titres sympas à me proposer, n'hésitez pas, j'ai un méga budget d'acquisition ! Et comme c'est moi qui décide, ça va faire mal ...

En plus, j'ai une idée dont je suis assez contente, pour faire une petite surprise à nos lecteurs. Je vous en reparlerai dans quelques semaines quand j'aurai finalisé mon idée, bien alambiquée, mais que je trouve vachement rigolote (je me fais rire moi-même, c'est déjà pas mal !).

Oh, et puis mince, je vous en parle maintenant, ça vous dira peut-être rien, mais tant pis ! Je vous montrerai le résultat fini quand je l'aurai fait en vrai ... Bref, j'ai décidé qu'on allait fabriquer, pour offrir à nos lecteurs, des petits sachets joliment décorés (raphia, étiquettes, et tout et tout), contenant des graines ... de livres ! Ben oui, pour une bibliothèque, c'est évident !!! En fait, je vais acheter des paquets de pâtes-alphabet, on va en mettre dans des jolies enveloppes, avec le nom de la bibliothèque, et l'appellation "GRAINES DE LIVRES". C'est une façon poétique et originale de faire le lien entre l'écriture, la lecture, et l'écologie ! Vous avez le droit de trouver ça con, hein, mais ça me plait bien.

Z'avez vu, il bouillonne mon cerveau ... pour le meilleur et pour le pire LOL !

Je vous reparlerai de tout ça à la rentrée, et en attendant, j'attends vos suggestions de livres, cédéroms ou sites WEB sur tous les sujets possibles, liés à l'éco-citoyenneté et au bien-être (médecines alternatives, relaxation, cosmétiques, économie d'énergie, commerce équitable, ...).

Tcho, des bises !

Repost 0