Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 18:53

Et je continue mes lectures, plus modestement ce mois-ci, because suractivité familiale, et livres très gros ou très longs à digérer ...

Comme d'hab', ceux que ça sâoûle, passez votre chemin ;o) !

Long, dur ... et très bon ! :

 LA FILLE SANS QUALITES

de Juli Zeh (Actes Sud, 2007)

Une lycéenne surdouée et solitaire rencontre son alter égo maléfique et torturé. Les deux inoffensifs adolescents qui s’ennuient jettent leur dévolu sur un de leurs enseignants, pariant de le détruire peu à peu.

Ah, j'y ai passé du temps sur ce gros gros bouquin ! J'avais perdu l'habitude de devoir lire lentement, intelligemment. Et après plusieurs semaines à me laisser entraîner dans le monde dense, cruel et magnifiquement littéraire de Juli Zeh, je suis à la fois soulagée et orpheline. C'est un roman impressionnant de maîtrise, qui conserve son humanité malgré l'aspect glaçant et chirurgical du récit et des personnages. Magistral !

-----------

Beau ... :

 11 SEPTEMBRE MON AMOUR

 de Luc Lang (Stock, 2003)

Ou comment l'écrivain, parti sur les traces des Indiens Blackfeet dans le nord du Montana, fut brutalement interrompu dans son élan par le séisme des attentats du World Trade Center ...

Eu envie de lire ce livre après avoir rencontré l'auteur, il en parlait de si belle et intense façon ... C'est une lecture parfois ardue, entre récit et essai, dans une langue magnifique, simple et tortueuse à la fois, avec une inventivité remarquable. Tout le traumatisme du 11 septembre, ce moment incroyable et monstrueux vécu en direct live.

----------- 

Long à démarrer mais finalement très bien :

 HERMAN

de Lars Saabye Christensen (JC Lattès, 2006)

Herman a 11 ans. Il est atteint d'une maladie rare qui lui fait perdre ses cheveux. Comment peut-t-il accepter le regard des autres et s'accepter lui-même ? C'est à la fois son étrangeté et son originalité qui donneront la réponse.

Quel étonnant roman, quel étonnant personnage ! J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce récit, et puis doucement, je me suis attachée avec bonheur et tristesse à ce petit bonhomme. La description de l'enfance est d'une tendresse extraordinaire, et la vie s'apprivoise peu à peu, avec une délicatesse merveilleuse.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Supermama - dans Au fil des pages
commenter cet article

commentaires

carole 01/07/2007 22:37

aucun de, lu mais ce mois ci j'ai du en lire autant que toi!