Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 21:35

Partager cet article

Published by Les Superzhéros - dans Blagounettes
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 21:33

Partager cet article

Published by Les Superzhéros - dans Net-création ...
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 19:25

Après avoir essayé successivement de me laver les cheveux au savon d’Alep (qui est très bon mais a tendance à alourdir les cheveux à la longue) et avec une décoction de noix de lavage (qui ne moussant pas, donnait des résultats irréguliers) j’ai mis au point une recette miracle que je vous livre là :
 
SHAMPOOING MERVEILLE
pour 2 litres, très économique:
 
 
Ingrédients à se procurer en magasin bio, bonnes drogueries ou magasins équitables
- noix de lavage  (9 à 15Euros/Kg),
- un savon d’Alep (afin de bénéficier de toutes ses propriétés, favorisez un fort taux d’huile de laurier : 20% ou plus c’est très bien) environ 4/5 euros
- 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) ou de lavande ou 5 de chaque (préférable)
- quelques gouttes d’une autre huile essentielle (ou d’un bouquet) de votre fragrance préférée (facultatif)
 
Faire une décoction avec une grosse poignée de noix de lavage dans 2litres ½ d’eau (enfermez les noix dans une chaussette nouée ou dans un petit sac en tissu).
Au premier bouillon, baisser le feu au minimum et laisser réduire une bonne demie heure. Ecrasez de temps en temps le sachet de noix pour en extraire toute la saponine (avec une cuillère en bois pour ne pas vous brûler).
Pendant ce temps râpez le savon d’Alep.
Quand vous avez l’impression que les noix ont bien dégagé toute leur saponine (elles sont réduites en bouillie) retirez le sachet et ajoutez le savon râpé. Mélangez jusqu’à dissolution complète.
Une fois tiède ajoutez l’huile essentielle (indispensable si vous voulez conserver la lotion) puis mettez en bouteille.
 
 
* Cette lotion peut être sans aucun problème utilisée pour le corps et le visage (attention aux yeux cependant), et aussi comme lessive pour linge délicat
 
Idéale pour les problèmes d’allergies, de psoriasis, de pellicules et autres problèmes de peau.
 
Démêle, favorise la croissance des cheveux, éloigne les poux, donne volume et brillance, bref la panacée…

 

Partager cet article

Published by Les Superzhéros - dans Superhéros écolo-citoyens !
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 13:23

Petite envie de fantaisie vite faite : 6 tuteurs de bambou accrochés à la va-comme-j'te-pousse, deux vieilles pièces de lin héritées de l'arrière grand-mère, quelques coussins/peaux de mouton/plaid, et hop, les enfants sont contents ...


tipi 1

tipi-2.jpg

tipi-3.jpg(j'étais partie pour découper le tissu bien comme il faut, l'ajuster aux bambous avec un anneau de rideau ou un élastique, et puis finalement, j'aime autant que tout soit démontable et réutilisable ... alors le tissu est juste posé et tenu sous les pieds, et ça m'évite de découper ce beau lin épais qui pourra me resservir dans un autre projet ...)

Partager cet article

4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 08:00

Théophane -> LYCEE !!! (seconde)

Apolline -> COLLEGE (quatrième)

Amélien -> PRIMAIRE (CM1)

Isaure -> MATERNELLE (moyens)

2012 09 03 rentrée blog 1

2012_09_03-rentree-blog-2.jpg

2012_09_03-rentree-blog-3.jpg

2012_09_03-rentree-blog-4.jpg

2012_09_03-rentree-blog-5.jpg

2012_09_03-rentree-blog-6.jpg

2012_09_03-rentree-blog-7.jpg

Partager cet article

31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 09:28

Bon, j'avoue, j'aime pas trop le camping ...

Depuis le camping sauvage découvert enfant, dont j'ai gardé des souvenirs très stressés (des heures à tourner chaque soir à la recherche d'un emplacement discret et à l'oeil). En passant par le camping sans enfants (on était jeunes et beaux) qui s'est résumé à 15 jours sous la flotte, avec invasion de limaces dans nos valises (au s'couuuuuur, j'vais vomir).

Mais bon, cette année, quand une bonne âme (merci Doudou <3) m'a proposé sa caravane dans le Sud de la France, même pas peur, on a récidivé !

Bon, évidemment, qui dit caravane dit campeurs du dimanche, et qui dit Sud dit pluie limitée. Mais n'empêche, on a de nouveau fait du camping, et c'était ... intéressant !

Bon, clairement, on a passé de super vacances.

Des vacances.

Après avoir eu l'impression de ne pas avoir eu de vraies vacances depuis des lustres, on a savouré : le soleil, la mer, les fruits savoureux, les vagues dans lesquelles on saute en s'éclaboussant, les châteaux de sable, la classique collection de pierres extraordinaires qu'on trouvera moches dès qu'elles auront séché et encombreront nos valises, TOUT !

C'était le pied, les gamins étaient comme des coqs en pâte et les parents ont pu ralentir peu à peu le rythme : merci !!!

Et pis le camping ce sont des gens les uns sur les autres certes, mais des gens qui aiment ça, des gens qui sont là pour ça. Hormis la pause caca qui reste délicate (!!!), où la proximité frise la promiscuité, c'est vraiment un lieu sympathique et convivial. On se dit bonjour, on engage la conversation avec de parfaits cons inconnus, on part du principe que chacun gagne a priori à être connu, on se rend des services, bref, 'achement chouette. Les enfants jouissent d'une liberté bien plus grande, ça se promène, ça drague et ça matte, ça fait connaissance ... Chacun garde la liberté de participer à cette micro-société, mais enfin si on choisit le camping, c'est bien qu'on aime ça !

Un autre principe plaisant : utiliser le moins possible sa voiture. C'est le règne des courses de proximité, des petits marchés, du p'tit tour de vélo pour se ravitailler. Un endroit populaire, avec un vrai brassage social, sur la seule base d'un habitat inconfortable temporaire.

Je ne dis pas que je ferai ça touteuuuu ma viiiiie, mais je suis plutôt réconciliée avec le concept !

Restait à voir si 2 grosses semaines à expérimenter avantages et inconvénients du camping nous feraient changer d'avis ...

Et bien on est prêts à recommencer !

Partager cet article

11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 10:02

Mais qu'est-ce qui fait que parfois on a le temps, et parfois pas le temps ? (article en mode totalement décousu)

Pourquoi certaines soirées se transforment en enfer, engueulades, énervement, stress, rien-le-temps-de-faire et épuisement. Et pourquoi le jour suivant, tout coule harmonieusement, dans le calme, avec efficacité et tranquilité. Et ça me le fait aussi le matin, qu'on se soit levés tôt ou tard (quoique quand on se lève tôt, c'est quand même plus facile pour tout gérer !).

Ces derniers jours, Superpapa et moi en avons fait l'expérience. De soirée pourries-énervées, et a contrario, de chouettes moments douillets et heureux. Sans parvenir à comprendre ce qui avait fait merder les uns, et se goupiller au poil les autres.

Ce qui est sûr, c'est que le fait d'être 2 pour gérer ce quotidien chronophage est un vrai atout, je ne m'imagine même pas l'enfer que serait cette vie sans une vraie solidarité de parents pour tenir le cap.

Alors je vais noter nos 2 soirées presque consécutives et drôlement chouettes, histoire d'y trouver un encouragement pour supporter les soirées-colère-et-épuisement-nerveux :

- il y a quelques jours, après un repas expédié tôt dans la soirée, on a découvert tous les 6 ensemble le chouette dessin animé "Un monstre à Paris", qui a eu le même effet sur nous tous : du baume au coeur, de la bonne humeur, du sourire. C'était vraiment un moment heureux et partagé. Même qu'il y avait école le lendemain, et qu'on s'en est foutu comme de notre première chemise, et qu'on a tous veillé, et prout !

- hier soir, après une fn d'après-midi presque chômée, à bouquiner sur la terrasse avec mon grand dadet enfouie sous une couverture (à peine 15° en plein mois de juin ...), Superpapa a préparé des pizzas pendant que je finissais de corriger ces satanés devoirs. Apolline, Amélien et Isaure se sont fabriqué des déguisements dans des chutes de tissus (Apolline grande cheftaine du bricolage à partir de rien ou presque). Puis ils sont allés jouer dans le jardin, en ont profité pour se fabriquer des balais pour prendre leur envol dans le ciel nuageux. Puis sont rentrés, et à 18h passé, ont décidé de se maquiller. Bon, ça a fini en dispute entre Apolline et Amélien, ce qui m'a conduit à intervenir, très agacée. Et là ... Voilà, c'est là que tout bascule : ils se maquillent, à l'heure où ils devraient être en train de patauger dans leur bain, de mettre leur pyjama, de préparer leurs sacs pour la semaine qui reprend, ... Et ça, ça devrait grave m'énerver, je devrais trouver ça inopportun, et intervenir pour que ça cesse, ramener la "raison" dans cet emploi du temps inconséquent. Mais là, je vois le regard super déçu d'Amélien (Apolline a merdé niveau maquillage, et il est dégouté de la vie). Je découvre Isaure avec des motifs floraux (!!!) sur ses belles joues tanées par le soleil. Elle est trop trop belle comme ça ! Et je vois mon Apolline qui gère ce petit monde, nous pond des idées plus farfelues les unes que les autres (et hypra bordélisantes), mais n'empèche, qui embarque son frère et sa soeur dans ses délires, et fabrique de super moments inventifs et farfelus. Alors, au lieu de sonner le glas de la séance maquillage qui merde, je récupère mon Amélien, nettoie les dégâts, et attrape les pinceaux et le maquillage pour lui faire du sur-mesure. Evidemment, on approche des 19h, c'est franchement pas l'idée du siècle, va falloir leur savonner la trogne pour réussir à leur décaper le visage avant de les coucher. Mais le sourire revient sur la tête de mon petit gars, et dans la foulée, je maquille la grande Apolline drôlement contente aussi. Et ils filent jouer dans une des chambres, avec leurs capes fleuries (oui, cherchez pas, ils ont découpé du tissu fleuri pour faire leurs capes), et leurs masques oranges (re-ne-cherchez-pas : ils ont découpé du tissu orange pour se faire des masques de super-zéros). Et pendant ce temps, Superpapa ne m'a pas épargné quelques remarques dubitatives sur ce timing qui risque de dégénérer à l'heure du coucher, mais a supporté le tout et concocté 2 mégas pizzas qui sont presque prêtes. Il a même allumé la cheminée pour le plaisir et parce qu'on se pèle grave ce soir. On leur sert des giga-parts de ces giga-pizzas, dans des assiettes tout-terrain, ils dégringolent l'escalier pour venir récupérer leur pitance et remonter dars dars poser leurs fesses devant un dessin animé en dégustant leur bon repas. Et les parents se font un petit plateau devant une bonne flambée : elle est pas belle la vie ? Ils sont contents, et nous aussi. Ils sont calmes, et nous aussi ! Fin de la soirée avec la même tranquilité-efficacité : je les débarbouille à la chaîne, ils enfilent leur pyj et se brossent les crocs, je lis deux histoires courtes puis ils filent au lit sans raler. Pas de cris, pas de colère, pas de conflit, le pied !

J'aurais pu tout aussi bien m'énerver devant cette séance de maquillage merdeuse, choper aussitôt ma savonnette et récurer tout ce p'tit monde, imposer le rituel douche-ou-bain suivi d'une mise-en-pyjama d'office. Et c'est sans doute là que tout bascule : quand on se fixe la barre trop haute, quand on veut à tout prix respecter notre timing de parent et d'adulte, quand il n' a pas eu ce moment un peu calme et tranquille qui précède une soirée bien remplie, et qu'on n'a pas pu y puiser un peu de ressource et de calme intérieur. Mais je sais bien que je ne tirerai pas forcément de leçon de ce constat, et que ça merdera peut-être ce soir, ou demain. N'empèche, c'est drôlement bon ces moments inattendus et modestement déraisonnables, à suivre leurs envies, et du coup, à générer du bonheur et du calme pour nous, parents et adultes.

Partager cet article

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 20:15

2012 voeux blog

Partager cet article

12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 18:14

 

Ce WE, nous sommes remontés sur Paris pour faire la surprise à Minette, et être là pour fêter son anniversaire.

Elle avait réussi à se faire la malle de l'hôpital, et a été bien surprise de nous trouver là pour souffler ses bougies ...

2011_12_09-Anniversaire-Annette-3.jpg

2011_12_09-Anniversaire-Annette-4.jpg

Tata Héloïse avait tout organisé, méga bon repas, et hébergement de notre grande famille. Les cousins  se sont retrouvé avec plaisir, et on ne les a pas vus du weekend, ou presque ! On a même réussi à les prendre en photo, ce qui relève de l'exploit : personne ne pleure ou ne se sauve avant que le petit oiseau ne soit sorti !!!

2011_12_09-Anniversaire-Annette-5.jpg

2011_12_09-Anniversaire-Annette-1.jpg

2011_12_09-Anniversaire-Annette-2.jpg

Partager cet article

7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 00:00

Cette année, on s'est retrouvé comme à chaque fois devant le dilemne du sapin de Noël : en acheter, ne pas en acheter, avec racines (mais on a une terre argilo-calcaire pour ne pas le replanter, et un sol chauffant pour ne pas le faire patienter), coupé (les boules de le jetter au bout de 3 semaines à peine), synthétique (bof on n'accroche pas), bref, on fait quoi ???

L'année dernière déjà, on avait décidé d'en fabriquer un. Plusieurs modèles circulent sur le net, en bois joliment découpé. Hélène a même fait le sien (la flemme de retrouver le lien vers son article ...). Mais on n'a pas eu le temps ni trop l'envie vu qu'on ne trouvait pas une idée qui nous séduise totalement.

Et cette année, comme souvent, une envie commune, Supermama qui fait les plans, Superpapa qui passe à la réalisation, et hop, on a enfin trouvé une chouette idée pour notre sapin à nous : en bref, des fers à béton, des soudures, et une looooonnnnngue guirlande lumineuse à entortiller tout autour ...

2011_11_21-Sapin-blog-1.jpg

Et voilà un "sapin" tout en fers à béton ! Tout nu, pas encore décoré, mais qui tient debout (et c'était pas gagné au départ ...).

Superpapa s'est amusé comme un p'tit fou avec son poste à souder (enfin quand il était pas en train de hurler de rage parce que ça n'allait pas comme il voulait !...).

2011_11_21-Sapin-blog-2.jpg

Amélien a fait la gueule au départ, en voyant ce que son père fabriquait : il a cru qu'on ne pourrait rien y accrocher ... "Et pis c'est pas un vrai sapin !". Finalement, quand il a vu le résultat en lumière, il a trouvé ça super ! Ouf ...

Et le 1er décembre, on a décoré notre sapin de métal :

2011_11_21-Sapin-blog-3.jpg2011_11_21-Sapin-blog-4.jpgL'effet lumineux n'est pas facile à rendre en photo, mais c'est 'achement joli en vrai :-).

2011_11_21-Sapin-blog-5.jpg

Partager cet article

Published by Supermama - dans Supermama s'enflamme
commenter cet article