Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 01:27

A c'que j'aime les vacances : je peux lire autant que je veux ou presque, le pied !!! Bilan, première semaine sur l’Ile d’Yeu à piquer les bouquins de ma copine Michèle, deuxième à lire ceux que je m’étais préparés, et pour finir, glandouille à Raincourt entre vieux classiques et nouveautés.

Comme d'hab', ceux que ça sâoûle, passez votre chemin ;o) !

Magnifique :

 LES SAISONS DE LA NUIT

de Colum McCann (10-18, 2000)

Deux récits distincts, l’histoire de Walter, noir, New-Yorkais, au début du siècle, qui creuse les tunnels. Celle de Treefrog, SDF, acrobate plein de TOC, dans les années 1990. L’histoire de ces deux personnages extraordinaires finira évidemment par se rejoindre, mais pas avant de nous avoir fait partager leur terrifiante et magnifique destinée.

Un récit magistral, symbolique et réaliste à la fois, plein de la cruauté et de la beauté de l’homme. J’ai été subjuguée et emportée par cette langue puissante, oppressante et sacrée. Une merveille de noirceur et de cruauté, d’amour et de tendresse.

-----------

 EXTREMEMENT FORT ET INCROYABLEMENT PRES

de Jonathan Safran Foers (L'Olivier, 2006)

Oskar Schell est un petit garçon extra-ordinaire : inventeur, scientifique amateur, polyglotte, végétalien, collectionneur ... Un gamin surdoué et ultrasensible. Un an après la mort de son père dans les attentats du 11 septembre, Oskar trouve une clé. Il décide de mener une longue enquête, tentant de découvrir à quelle serrure elle correspond, pour se rapprocher un peu de ce père disparu.

Pfffff ... quelle merveille ! Sensibilité, inventivité, grâce du récit et des mot : chaque instant de ce livre est magnifique. Oskar est à la fois naïf et sans compromission, en quête d'une vérité douloureuse et d'un bonheur impossible. C'est l'histoire d'une famille, c'est l'histoire d'une guerre, c'est l'histoire d'un deuil, c'est l'histoire de l'amour, de la vie.

Incroyable livre ! Incontournable livre ...

-----------

Hmmmmm, beauuuuuuuu ! :

 LE VIEUX QUI LISAIT DES ROMANS D'AMOUR

 de Luis Sepulveda (Métailié – Suites, 1992)

Antonio José Bolivar Proaño est un vieux bonhomme pas comme les autres. Il a vécu avec les Indiens Shuars, connaît tout ou presque de la forêt amazonienne, et a une passion inattendue pour les romans d’amour tragiques. Et quand un ultime défit s’impose à lui, chasser un jaguar, il doit l’affronter …

Un classique que je n’avais pourtant pas encore lu. Ce court texte est un vrai bonheur, plongée dans le monde des mythes sauvages, de la nature animale, du vivant et de l’âme. Sepulveda est un conteur merveilleux, qui mêle larmes, émotions, bonheur et tragique. J’ai passé un moment merveilleux avec son vieux !

----------- 

L’Histoire de l’amour

 L’HISTOIRE DE L'AMOUR

 de Nicole Krauss (Gallimard – NRF, 2006)

Trois récits s’entremêlent, celui d’Alma, orpheline de père, adolescente qui se cherche ; celui de Leopold, vieux polonais aigri, émigré aux Etats-Unis, à l’imagination généreuse ; celui d’un livre mystérieux dont l’auteur n’est pas vraiment transparent. Ces trois partitions jouent une même musique miraculeuse, celle de l’amour, de la vie.

Encore un livre que le hasard, heureux hasard, a mis sur ma route, pour mon plus grand bonheur. Méditation sur la vie, sur la mémoire, sur l’amour, dans une langue à la fois originale et délicate. Le récit est construit de façon étonnante, et le résultat est un petit bijou d’humanité. Nicole Krauss est mariée au fameux Jonathan Safran Foers, et n’a visiblement rien à lui envier question talent : ce livre est merveilleux.

----------- 

Inattendu :

 LES ENCOMBRANTS

de Marie-Sabine Roger (Thierry Magnier, 2007)

7 nouvelles réalistes, sombres, et délicieusement cruelles sur la vieillesse. 

Marie-Sabine Roger écrit sans fioriture mais avec délicatesse, pour décrire le quotidien de nos vieux délaissés et mal-aimés, sans pour autant sombrer dans le misérabilisme. C’est juste caustique, méchant, tendre, désespérant, inattendu. A déguster à petites doses, mais très très bon !

----------- 

Emouvant :

 LES MAUVAISES GENS

d'Etienne Davodeau
(Delcourt, 2005)

(entre autres Prix du public et Prix du scénario – Angoulême 2006)

L’auteur raconte l’histoire de ses parents, leur passé de militants ouvriers catholiques, leurs combats, leur vie dans la région des Mauges.

Un beau récit plein de l'humanité des siens : Davodeau raconte sans fioriture, sans mièvrerie, mais avec émotion et talent.

----------- 

Sympathique et distrayant :

 CUL-DE-SAC

de Douglas Kennedy (Gallimard – Série Noire , 1998)

Nick veut changer de vie. Il quitte les Etats-Unis pour l’Australie et part seul à l’aventure. Sur sa route, la belle Angie, qui l’entraîne dans une épouvantable virée vers le Sud et ses paysages désertiques. La jeune fille le drogue, et l’emmène dans un village fantôme dont il devient le prisonnier. Comment réussira-t-il à s’extraire de ce cauchemar ?  

Premier roman du fameux Douglas Kennedy, ce polar est bien ficelé, et terrifiant de réalisme. Nick, le personnage principal, n’est pas franchement sympathique, mais malgré soi, on s’attache à lui en partageant ses angoisses et son calvaire. Un bon petit polar, avec des images et une ambiance qui restent longtemps en tête.

-----------  

A tombeau ouvert

 À TOMBEAU OUVERT

de Kathy Reichs (Robert Laffont , 2007)

Temperance Brennan mène l’enquête autour d’un meurtre lié à une mystérieuse photo d’un squelette antique. Qui se cache derrière ce squelette, pourquoi cette découverte suscite-t-elle autant la controverse et l’intérêt des autorités religieuses ? Aidée de son flic favori, Tempe part en Israël pour en savoir plus.  

Un thriller sympa, qui vogue sur la mode des mystères entourant ce personnage controversé qu’est … Jésus ! Des théories plaisantes, servies par des rebondissements habiles, des développements parfois un peu complexes ou trop rapides, et des personnages assez classiques mais bien campés. Suspense policier et mystère archéologique : un cocktail distrayant.
PS : une série TV sur M6 a été tirée des romans de Cathy Reichs, « Bones ».

----------- 

Pas mal mais un peu décevant :

 UNE TOUCHE D'AMOUR

de Jonathan Coe (Folio, 2004)

Robin Grant, étudiant au long cours, est un solitaire égocentrique dont la vie sans saveur et sans amour se traîne désespérément. Il est un jour soupçonné de s’être exhibé devant un petit garçon. Malgré lui, sa vie se mêle enfin au monde réel, jusqu’à un tragique pitoyable. 

Beaucoup de personnages déprimés, de récits entremêlés, pour dépeindre avec férocité la société anglaise. Des personnages attachant, mais j’ai trouvé l’écriture parfois déplaisante, souvent plate, même si c’est une volonté de l’auteur. Un moment de lecture agréable mais qui ne m’a pas franchement donné envie de poursuivre avec le fameux Jonathan Coe, tellement encensé.

-----------    

 

Le Magasin des suicides

 LE MAGASIN DES SUICIDES

de Jean Teulé (Julliard, 2007)

‘’Vous avez raté votre vie ? Avec nous vous réussirez votre mort !’’ La famille Tuvache tient depuis 10 générations un magasin qui propose tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la déprime et la morosité jusqu'à la naissance du petit dernier, modèle de joie de vivre et d'optimisme ...

L'originalité de l'histoire et les bonnes critiques de ce livre m'en ont fait attendre beaucoup : j'ai été surprise, amusée mais aussi un peu déçue. Et même si les scènes cocasses sont savoureuses, le rire cède la place à un certain ennui. Dommage !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Au fil des pages
commenter cet article

commentaires

helene 16/10/2007 22:00

je viens de me commander quelques bouquins, dont le vieux qui lisait des romans d'amour, et ce faisant j'ai vu que j'avais déjà lu un autre livre de Luis Sepulveda, histoire de la mouette et du chat qui lui apprit à voler, que j'avais adoré ...

Bises !

Fredogino 06/08/2007 09:30

Mais dis donc, t'as pas fait que bronzer...

chrys 03/08/2007 22:07

he ben ! tu dévores littéralement! bisous de bonne nuit, christel

Val 03/08/2007 14:25

Vous savez quoi ?????????
C est le JOUR J
JE SUIS EN VACANCES CE SOIR !!!
YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII       BISOUS A TOUTE LA GENTILLE FAMILLE
 

tontonfoi 02/08/2007 21:56

toujours pas lecteur