Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2007 6 02 /06 /juin /2007 16:57

En vrac, je continue à bouquiner et noter 2-3 mots sur c'que j'ai lu ...

Comme d'hab', ceux que ça sâoûle, passez votre chemin ;o) !

Trop bien :

 MAL DE PIERRES

 de Milena Agus (Liana Levi, 2006)

L'héroïne de cette histoire est Sarde, un peu folle, et très très belle. On la marie à 30 ans histoire de se débarrasser d'elle, mais elle continue encore et toujours de rêver de l’amour idéal. Elle finit par le rencontrer à la faveur lors d’une cure thermale sensée guérir son « mal de pierres » (des calculs rénaux). Elle en est à jamais transformée.  Et c'est à sa petite fille qu'elle racontera tout, ou presque, lui offrant un fabuleux récit plein de sentiments, d'émotions, de doutes.

Ce récit m'a transportée ! De l'amour, de la cruauté, de la sobriété, de l'excès : la vie encore et encore, l'amour sous toutes ses coutures, et un petit bijou d'écriture ... Coup de coeur du mois, c'est sûr !

-----------

Là où vont nos pères

 LA OU VONT NOS PERES

 scénario et dessin de Shaun Tan (Dargaud, 2007)

Les hommes et les femmes doivent parfois tout laisser derrière eux, et partent seuls, en exil. L'histoire universelle de tous les immigrés et autres réfugiés, dans un voyage fait de courage et d'espoir : il part, laisse derrière lui femme et enfant, et découvre de l'autre côté de l'océan une ville où absolument tout lui est étranger.

Cet album est tout simplement une merveille. Pas un mot, pas une bulle. Juste une successions de vignettes dans les tons ocre, qui parlent du malheur, de l'exil, de la vie plus forte que tout, de la famille, de l'amour, des amis. En ces temps qui courrent, une oeuvre à la fois prémonitoire et magnifique !

-----------

Les Cerfs-volants de Kaboul

 LES CERFS-VOLANTS DE KABOUL

 de Khaled Hosseini (Belfond, 2005)

Amir a une enfance choyée, dans une famille aisée de Kaboul. Son frère de lait et serviteur Hassan partage son quotidien, jusqu'à un événement tragique qui fera peser une culpabilité insurmontable sur les épaules d'Amir. Amir et son père fuient Kaboul pour les Etats-Unis, réapprennent à vivre, mais le destin finit par rattrapper Amir, qui revient en Afghanistan sur les traces d'Hassan, son ami d'enfance. Il devra alors faire face à son destin, à ses responsabilités, et expier enfin ses fautes.

Ce roman magnifique est l'histoire d'une trahison, mais surtout d'une rédemption. On s'interroge tout le long sur ce qu'est le destin, avec en toile de fond l'Afghanistan, pays plongé dans la tourmente et la destruction, devenu un champ de ruines livré aux mains des talibans. Le lecteur est totalement et terriblement immergé dans le quotidien poétique et sensible de ces deux personnages, dans un récit initiatique dont le personnage central est à la fois pathétique et attachant. J'ai adoré ce récit lumineux et tragique à la fois. 

-----------

 LE COMBAT ORDINAIRE (1, 2 et 3)

 scénario et dessin de Manu Larcenet (Dargaud, 2004-2006)

Marco est un photographe fatigué de vivre, à l'étroit dans sa vie. Il fuit et s'installe à la campagne, loin de tout ce qui lui est insupportable, en quête d'authenticité. Il trouve de nouveaux repères, pas forcément ceux qu'il souhaite : la jolie Emilie, vétérinaire têtue ; la maladie de son père ; un travail de mémoire en photo, ... Il tente, pas à pas, de reconstruire sa vie.

Le Combat ordinaire est une magnifique réflexion sur la difficulté de vivre, qui montre que la fuite peut parfois faire partie de la lutte. Les pages consacrées au père de Marco sont extraordinairement émouvantes, et rien que pour ça, c'est un petit bijou d'émotion. J'ai adoré cette trilogie, et je la relis régulièrement pour le plaisir de retrouver toutes ces émotions mêlées. 

-----------

Très sympa :

 REDEMPTION STREET

 de Reed Farrel Coleman (Phébus, 2006)

Moe Prager, ex-flic new-yorkais, enquête sur un incendie survenu 15 ans plus tôt, et dont l'une des victimes serait finalement mystérieusement vivante ... Il se retrouve face aux fantômes de son propre passé.

Ce polar est très réussi. Le récit mêle l'atmosphère des quartiers juifs de New-York avec celle d'une ville paumée des Catskill, où le temps semble s'être arrêté. L'écriture accroche le lecteur, et jusqu'au bout, on suit l'intrigue avec beaucoup d'enthousiasme et d'appétit.

-----------

 COMME DES LAPINS

 de Ralf König (Glénat, 2004)

 Horst, un contrebassiste hétéro, voit sa copine le larguer après la découverte d’une cassette porno dans la poubelle. Dans le même immeuble, un homosexuel, Sigi, vient s’installer. Lui a quitté son copain. Sigi et Horst étaient ensemble à l’école, et ils vont à nouveau sympathiser et parler de leurs vies.

Découvert le mois dernier, König continue dans ce récit son exploration des rapports humains, et plus précisément de la sexualité de ses congénaires. Sous les dehors graveleux et comiques, des réflexions impertinentes sur la façon dont la société essaie de nous modeler les uns et les autres.  Cette BD a reçu le prix du scénario en 2005 au festival d'Angoulême.  

-----------

 LE MUSEE DE L'HOMME (le fabuleux déclin de l'empire masculin)

 de David Abiker (Folio, 2007)

David Abiker, est s'appuyant sur sa propre expérience, propose dans cet essai une autopsie décapante de la vie de couple, et de la parité homme-femme dans la société.  Avec un humour plein d'autodérision, il décrypte nos comportements, nos rêves enfouis, nos névroses, notre quotidien !

Conseillé par Bernard, ce livre improbable a atterri dans mon panier, et il ne m'a fallu que deux jours pour faire le tour de l'univers hilarant et extrêmement pertinent que peint l'auteur. En fait, c'est un miroir étonnant de ma propre vie, à quelques détails prêts. La description de la vie de couple, de l'évolution des rapports homme-femme, du quotidien de la vie de famille, etc. Tout y est. C'est cocasse et vraiment ... croustillant  !

-----------

Intéressant :

Les Sept plumes de l'aigle

LES SEPT PLUMES DE L'AIGLE

de Henri Gougaud (Ed. Gallimard, 2006)

Ce livre raconte l'histoire de Luis A., de son enfance en Argentine, de ses voyages, de la misère, des rencontres, jusqu'à son arrivée en France. Comment s'est contruit son parcours ? Il a rencontré un jour un chaman, un sorcier qui lui a appris à percevoir la choses autrement, et à éveiller tous ses sens, à la poursuite des secrets de la vie.

Ce roman est une magnifique recherche sur le sens de la vie. Il allie spiritualité et sensualité, dans un parcours d'homme étonnant. J'ai mis plusieurs semaines à lire ce livre, obligée de prendre mon temps et de méditer. Même si ça vole parfois un peu haut, c'est passionnant. J'ai beaucoup aimé le passage p. 133-134, où Luis apprend une leçon que j'ai envie de retenir pour moi: "Quand tu adresses une demande à ton Dieu sache qu'elle est à l'instant même accordée. A l'instant même. La seule difficulté est d'accepter ce fait. L'aide te vient à la seconde où le souffle qui l'appelle lui ouvre la porte. Fais confiance. (...) N'attends pas. Ta prière à peine dite, agis en tout comme si elle était exaucée, car elle l'est, même si tu ne vois aucun signe".

-----------

Bof ... :

La Neuvième Vie de Louis Drax LA NEUVIEME VIE DE LOUIS DRAX

de Liz Jensen (NIL, 2006)

Louis Drax est un petit garçon surdoué et assez bizarre. Parti en pique-nique avec ses parents, il tombe du haut d'une falaise. Accident, meurtre ? Louis ressuscite très mystérieusement, mais est plongé dans le comat. Le docteur qui s'occupe de lui essaie de comprendre ...

Un récit qui réussit à tenir en haleine, mais que d'invraissemblances et de retournements prévisibles ...

-----------

La couverture du livre de Philippe Bourseiller, JPEG - 36.6 ko

365 GESTES POUR SAUVER LA PLANETE

de Philippe Bourseiller, Anne Jankéliowitch  et Jean-Louis Etienne (La Martinière, 2005)

Philippe Bourseiller avec ses photos, Anne Jankéliowitch avec ses conseils éclairés, font 365 propositions différentes pour protéger une nature si belle et tellement mal-aimée à la fois.

Un bel objet, format à l'italienne, très épais et très coloré. Les conseils sont souvent pertinents, simple voire simplistes, parfois un peu idiots ou contre-productifs, mais l'idée est bonne. Pourtant, en surfant, je suis tombée sur cet article qui descend le bouquin, et les remarques m'ont semblé très pertinentes ! Et ça a pas mal modéré mon enthousiasme du départ.

 -----------

Berk ! :

Le ravin de la femme sauvage LE RAVIN DE LA FEMME SAUVAGE

de Leïla Sebbar (Thierry Magnier, 2007)

Recueil de nouvelles (dommage, j’aime pas les nouvelles !). La plupart des histoires se déroulent durant la guerre, Intifada, guerre d’Algérie, époque indéterminée, histoire familiale douloureuse, exil, ... Il est toujours question d’une quête de vérité, de liberté.

Des textes très écrits, trop à mon goût : des phrases sans verbe, une succession confuse de personnages, ... Du coup, une impression de lecture très mitigée, avec le sentiment de lire des récits qui ont quelque chose de très artificiel. Un ensemble décousu, même dans le style, parfois classique ou linéaire, souvent tarabiscoté, et même incompréhensible ! Je n’ai pas aimé.

-----------

ALIEN EARTH

de Megan Lindholm (Télémaque, 2006)

Les humains ont quitté leur Terre empoisonnée et se sont exilés depuis des siècles dans un autre système solaire, où ils essaient de vivre en harmonie avec la nature. Mais cet équilibre dépend d'un système totalitaire appellé qui contrôle la société. John et Connie naviguent dans l'univers sur un vaisseau-animal. John est un peu rebelle ...

Bouh, pourtant j'adore cet auteur ! J'ai dévoré les 6 premiers volumes de la série de fantasy L'apprenti royal, j'ai beaucoup aimé Le dieu dans l'ombre. Mais là, ça démarre pas, c'est confus et répétitif, j'ai tenu le coup une centaine de pages, et puis-merde-alors, j'ai abandonné ! Vachement déçue ...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Superzhéros - dans Au fil des pages
commenter cet article

commentaires

The Boss 06/06/2007 13:39

Euh............;pourquoi "improbable" Je ne peux que me féliciter que pour une fois nous ayons le même goût....Je suis sur que tu vas y venir à mes lectures et un particulière t'es sur la bonne voie...et Super Papa il en a pensé quoi??????

framboise IsÚre 05/06/2007 10:16

oui plein d'idées, j'aime beaucoup lire aussi....suis d'accord avec les critiques de 365 jours pour sauver la planète.On nous culpabilise à outrance alors que même si on s'applique (je trie, etc...) ce n'est qu'1 goutte d'eau dans l'océan du gâchis qui vaut mieux que rien....mais l'exemple des grilles du frigo est très représentatif de ce qu'on nous conseille, comme les "veilles "des appareils, pourquoi faire encore des appareils avec veille...Micro onde avec heure; etc....enfin;on peut rêver que les "grands" deviennent éfficaces un jour......Bonne journée...as tu lu "la chorale des maitres bouchers" de Louise Erdrichs?J'ai beaucoup aimé(orthographe peu sûre mais flemme de vérifier)!

AngÚle 04/06/2007 17:03

hihi !!! quelle boulimique !!!!
je prends note de tes coups de coeur et te réserve une surprise de taille ma belle ;o)

missmio 04/06/2007 14:24

Moi j'aime bien cette rubrique, ce n'est pas toujours facile de choisir un livre !! Merci !

MA 04/06/2007 14:13

Les cerfs volants de Kaboul, je l'ai adoré et dévoré. Un beau roman.